,

La France est le pays des prix Nobel de littérature

La France: Le pays des grands écrivains

Avec Patrick Modiano (auteur d’une trentaine de romans primés par de nombreux prix prestigieux parmi lesquels le Grand prix du roman de l’Académie française et le prix Goncourt), la France a empoché son 15e prix Nobel de littérature. Le prix Nobel honore avant tout les romanciers, essayistes, poètes et dramaturges. Au vu du nombre de lauréats, l’Europe est sans conteste le continent le plus récompensé par l’Académie. Le tout premier prix avait aussi été attribué à un Français, Sully Prudhomme, en 1901 (Il crée par ailleurs en 1902 la Société des poètes français avec José-Maria de Heredia et Léon Dierx.). Parmi les grands auteurs français figurent : Balzac, Camus, Céline, Diderot, Flaubert, Montaigne, Proust, Rabelais , Stendhal, et Marguerite Yourcenar.

La France est le pays qui affiche le plus grand nombre de lauréats. Sur 111 prix décernés depuis 1901, les 15 Français prennent donc la tête du classement des nationalités les plus récompensées, devant les Etats-Unis (12 lauréats), le Royaume-Uni (10), l’Allemagne et la Suède (8 chacun). Depuis sa création, le prix est revenu à 14 femmes et 5 membres de l’Académie suédoise, élus de manière antérieure ou postérieure à la réception de leur récompense12. La personnalité la plus âgée à avoir obtenu cette distinction est Doris Lessing (1919-2013), récompensée en 2007 à 87 ans 11 mois et 19 jours. Le plus jeune lauréat est Rudyard Kipling (1865-1936), récompensé en 1907 à 41 ans.

S’il ne fallait lire que deux livres de Patrick Modiano

Un Pedigree (2005). Ce livre restera sans doute dans l’histoire de la littérature. Après s’être longtemps abrité derrière la fiction puis l’autofiction, Modiano finit par écrire une autobiographie… très atypique. Au terme d’un dédoublement de personnalité, l’auteur adulte y raconte son enfance et son adolescence avec une terrible sécheresse, comme s’il s’agissait de celles d’un autre. Une sorte d’hétéro-autobiographie. Au passage, ce texte majeur constitue un trousseau de clés permettant de décrypter tous les autres livres de Modiano, en repérant la part biographique qui se niche dans chacun.

Dora Bruder (1997). Si vous ne devez en lire qu’un, choisissez celui-là. Le plus poignant, le plus fort de toute l’œuvre de Patrick Modiano. A partir d’une petite annonce trouvée dans un Paris-Soir de 1941, l’écrivain se lance sur les traces d’une jeune fille juive, une fugueuse disparue dans la nuit noire de l’Occupation. A travers cette enquête, Modiano cherche Dora, mais aussi son propre père, qui se cachait également dans le Paris de cette époque.

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *