,

La réalité virtuelle, futur de l’industrie musicale?

Depuis ses débuts prometteurs en mai dernier, VR Sessions balaie le paysage musical à 360°.

réalité virtuelle

Le concept novateur séduit et s’exporte désormais au-delà des frontières du Royaume. Les Français de Tryo se sont d’ailleurs laissé tenter par une expérience qui pourrait bien façonner le futur proche de l’industrie musicale…

L’initiative émane de la jeune start-up carolo Reed et se consacre à la réalisation de capsules vidéo musicales, visualisables à 360°. VR Sessions immerge en effet le spectateur dans l’intimité de la création artistique. En réalité, les musiciens se produisent face à un assemblage de caméras, dans le cadre de leur choix: studio d’enregistrement, salle, boutique, salon, voire sur la terrasse panoramique du Wiels, le centre d’art contemporain de Forest (Bruxelles).

Ni un clip, ni un concert
Le concept s’inscrit dès lors comme une alternative aux formats habituels: il ne s’agit ni d’un clip, ni d’un concert « mais d’autre chose ». Une immersion musicale totale. Le spectateur invisible peut en effet explorer les lieux, attarder son regard sur un musicien, s’asseoir à ses côtés, se poser tranquillement dans un coin de la pièce, être là sans y être, et observer ainsi l’artiste évoluer sereinement dans son milieu naturel.

Tryo
Après avoir posé sa caméra multifacettes devant La Muerte, JeanJass & Caballero, Robbing Millions, Agar Agar, Dan San, Italian Boyfriend, The Experimental Tropic Blues Band ou encore les violonistes Lorenzo Gatto, Hrachya Avanesyan, Yossif Ivanov et l’Orchestre royal de chambre de Wallonie, l’équipe de VR Sessions a été invitée à Paris à la demande du groupe français Tryo, à l’occasion de la sortie de son sixième album studio baptisé « Vent debout ». Une séquence enregistrée au Cabaret sauvage, à découvrir ci-dessus.

Quant à nous, nous sommes allés à la rencontre de Denis Evlard, CEO de Reed (Marcinelle, près de Charleroi), aux manettes d’un projet ambitieux.

Comment est né le projet VR Sessions?
« À l’occasion de l’enregistrement d’une répétition de l’Orchestre royal de chambre de Wallonie, on s’est rendus compte que placer la caméra entre les musiciens et le public n’avait aucun sens. On a donc décidé de répartir les musiciens autour… pour un résultat saisissant! Chaque membre de l’orchestre devenait tout à coup visible aux yeux du spectateur. Ça nous a donné envie de retenter l’expérience dans d’autres genres musicaux, en comité plus restreint ».

Comment ça marche?
« En réalité, il ne s’agit pas d’une seule caméra panoramique mais d’un assemblage de plusieurs caméras qui filment simultanément. La vision à 360° s’obtient en assemblant chaque flux vidéo, un résultat ensuite reprojeté sur une sphère à trois dimensions ».

Quel accueil lui réservent les artistes?
« Les musiciens, l’ingénieur du son, ainsi que les éventuels figurants, amis, spectateurs, tout le monde est filmé en permanence. Tout le monde est observable au moindre instant. Une manière de vivre les conditions du direct au sein même de son studio. De transformer une simple ‘répète’ en prestation publique où la mise en scène prend tout son sens. Les artistes apprécient l’exercice. C’est aussi un bon outil de promotion pour eux, ainsi que pour les lieux d’enregistrement qui veulent se faire connaître. Une salle, un bar, un musée, une boutique, etc. »

Qu’en disent les spectateurs?
« C’est une nouvelle expérience musicale et elle suscite un grand enthousiasme. Il suffit de lire les commentaires sur notre page Facebook. Les testeurs sont généralement conquis et relaient le concept à leurs amis. Attention, il existe plusieurs façon de vivre l’expérience et nous recommandons évidemment l’usage de l’application mobile ou du casque virtuel. Mais, même sans ces équipements, la version YouTube ordinaire (NDLR: navigation à l’aide de la souris) offre déjà de belles sensations ».

Des ambitions à long terme?
« Le concept peut s’étendre à d’autres domaines que celui de la musique mais VR Sessions entend se concentrer uniquement sur ce thème… et les applications sont nombreuses. La réalité virtuelle va bouleverser l’approche de la musique, offrir une autre perspective. Bientôt, quand un concert affichera complet, le spectateur aura la possibilité d’y assister virtuellement. Sans parler des enregistrements exclusifs à 360° que le groupe pourra publier dans le cadre de la sortie de son nouveau single, par exemple. L’objectif final consiste à développer une chaîne numérique entièrement consacrée à l’immersion musicale, devenir le MTV de la réalité virtuelle en quelque sorte. L’avenir semble prendre cette direction ».

Et pour ce faire, Denis Evlard et Reed s’envoleront d’ailleurs bientôt à San Francisco pour tenter de convaincre quelques partenaires et faire passer le projet à une vitesse supérieure.

VR Sessions possède sa chaîne YouTube, son compte Facebook et désormais son application mobile, disponible sur l’AppStore et Google Play (Android).

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *