in

le plus ancien humain aujourd’hui connu marchait déjà sur deux jambes



Laure Dautriche, édité par Romain Rouillard

Une équipe de chercheurs, dont des Français du CNRS, ont découvert que le plus vieil être humain découvert à ce jour était déjà capable de marcher sur deux jambes et n’avait déjà plus aucun point commun avec le singe. Cet homme, nommé “Sahelanthrope”, “l’homme du Sahel” a vécu il y a sept millions d’années.

Il y a sept millions d’années, l’homme le plus ancien, connu à ce jour, était déjà semblable à celui que nous connaissons aujourd’hui. C’est ce qu’a révélé une équipe de chercheurs, notamment composée de deux Français du CNRS. Cette étude prouve, entre autres, que cet homme était un bipède. Autrement dit, il savait déjà se déplacer sur deux jambes et non pas à quatre pattes. 

“Sahelanthrope” ou “l’homme du Sahel”, est le plus ancien représentant de l’humanité et vivait en Afrique au Tchad il y a sept millions d’années. Après 26 ans de fouilles dans ce pays du Sahel, les chercheurs ont réussi, en analysant un morceau de fémur et deux os du coude, à savoir comment cet homme se déplaçait. Il marchait à quatre pattes mais aussi sur ses deux pattes arrières, explique le paléoanthropologue Guillaume Daver qui fait partie de l’équipe de recherche.

“Plus proche d’un humain que d’un chimpanzé”

“On sait que le Sahelanthrope était certainement capable de se déplacer en bipédie dans les arbres et certainement au sol, et que ce dernier, en tout cas dans les arbres, devait encore être capable de pratiquer une forme de quadrupédie précautionneuse. Il se trouve que le fémur du Sahelanthrope, là encore, est plus proche très clairement de celui d’un humain en général que d’un chimpanzé”, explique-t-il.  

Le Sahelanthrope, il y a 7 millions d’années, n’a déjà à l’époque plus aucun point commun avec le chimpanzé. Il ne marche pas sur les phalanges comme ces primates mais il se déplace presque comme l’homme d’aujourd’hui. Aujourd’hui, on a d’ailleurs la preuve que tous les représentants de l’humanité à travers l’histoire étaient bipèdes.

What do you think?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

des médicaments anti-cancer revendus à prix d’or

l’état de catastrophe naturelle reconnu après les orages meurtriers