in

une fuite détectée à quelques heures du décollage de la fusée de la Nasa vers la Lune



Le décollage de la fusée Artemis de la Nasa, déjà reporté plusieurs fois ces dernières semaines, est prévu pour ce mercredi matin.

Après deux tentatives ratées cet été, la Nasa devait faire décoller sa nouvelle méga-fusée vers la Lune mercredi pour la mission Artémis 1, mais faisait de nouveau face à une fuite lors des complexes opérations de remplissage des réservoirs de carburant, à quelques heures seulement du lancement.

Le baptême de l’air de la fusée SLS, la plus puissante du monde, est programmé mercredi depuis la Floride à 1h04 du matin heure locale (7h04 à Paris), avec une fenêtre de tir possible de deux heures.

La météo au centre spatial Kennedy était coopérative, avec des conditions favorables à 90%. Les opérations de remplissage de la fusée avec son carburant cryogénique ont commencé dans l’après-midi mardi.

Après plusieurs heures sans accroc, une fuite d’hydrogène a été détectée au pied de la fusée. La Nasa a annoncé envoyer une équipe de techniciens sur la pas de tir pour resserrer des boulons. Une opération simple techniquement mais “considérée comme dangereuse” en raison du carburant ultra-inflammable, a déclaré le commentateur sur le live vidéo de la Nasa.

100.000 personnes attendues

Cinquante ans après la dernière mission Apollo, ce vol test non habité, qui fera le tour de la Lune sans y atterrir, doit permettre de confirmer que le véhicule est sûr pour un futur équipage. Le programme Artémis doit envoyer la première femme et la première personne de couleur sur la Lune. Le but est d’y établir une présence humaine durable pour préparer un voyage vers Mars.

“Beaucoup de sueur et de larmes sont allées dans cette fusée”, a déclaré mardi le patron de la Nasa, Bill Nelson, devant le compte à rebours. “Elle nous permettra de faire des allers-retours jusqu’à la Lune et au-delà pour les décennies à venir.”

Malgré un lancement nocturne mercredi, quelque 100.000 personnes sont attendues pour admirer le spectacle, notamment depuis les plages environnantes.

Written by Milo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Un magnifique serpent de plasma observé à la surface du Soleil

Snapchat et le Centre Pompidou s’associent pour créer une expérience en réalité augmentée