in

“Il n’y a pas d’inquiétudes à avoir”, estiment les médecins



Si les cas d’infections au streptocoque A semblent plus nombreux qu’à l’habitude, la bactérie n’est pas plus résistante qu’avant et reste bien connue des professionnels de santé.

La recrudescence des infections aux streptocoques A préoccupe une partie de l’Europe: au moins 16 enfants sont morts au Royaume-Uni, deux en France et en Espagne, selon les derniers chiffres des autorités sanitaires. Pourtant, les professionnels de santé appellent au calme.

Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Bichat à Paris (AP-HP) rappelle sur BFMTV que la bactérie est connue. “C’est un germe assez banal, c’est ce germe là qui donne des angines.”

“C’est une bactérie qui est extrêmement sensible aux antibiotiques”

Si la plupart des infections au streptocoque A sont bénignes, elles peuvent parfois prendre des formes plus compliquées, jusqu’à être mortelles. C’est ces cas là, habituellement rares, qui inquiètent.

Tout comme pour l’épidémie de bronchiolite, “on dit qu’il y a plus de cas mais que ce n’est pas plus sévère”, compare le médecin. “Ce n’est pas plus résistant, ce n’est pas une forme plus sévère, mais il y a, semble-t-il, plus de cas.”

Pour faire face au streptocoque A , “il faut juste commencer les antibiotiques très tôt”. Des traitements existent et sont très efficaces, comme le souligne sur BFMTV à son tour Claire Poyart, responsable du centre national des streptocoques (APHP).

“C’est une bactérie qui est extrêmement sensible aux antibiotiques, et pour les formes graves, on a d’autres antibiotiques ou de l’amoxicilline qui pourra tout à fait être donné. Donc il n’y a pas d’inquiétudes majeures à avoir concernant la possibilité de traiter ces enfants.”

Ainsi, si l’inquiétude ne doit donc pas prédominer, les médecins demandent tout de même aux Français de rester vigilants.

Le Covid-19 mis en cause

“Pour l’instant, on ne sait pas exactement pourquoi il y a plus de cas cette année”, admet Yazdan Yazdanpanah. Une première hypothèse met en cause la pandémie de Covid-19: le relâchement des gestes barrières après plusieurs années d’assiduité pourrait expliquer cette augmentation des cas d’infections au streptocoque A en France.

“Il y a d’habitude entre 1500 et 2500 cas par an en France. Ce n’est pas quelque chose de rare. Et cela touche dans moins de 10% des cas les enfants de moins de dix ans. Ce sont ces cas là, assez rares, qui peuvent être mortels”, explique Yazdan Yazdanpanah.

Les professionnels de santé rappellent alors l’importance des gestes barrières, comme le port du masque ou le lavage des mains. Ce sont les moyens les plus efficaces pour contenir cette recrudescence des cas d’infections, et se protéger de cette bactérie.

Written by Barbara

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Un remède inattendu contre la gueule de bois? Ce médicament anti-diarrhée en rupture de stock en Allemagne

paralysé depuis 10 ans, Zafer peut à nouveau se lever grâce à une opération mise au point par une association française