in

à dix jours de Noël, est-ce le bon moment pour se faire vacciner ?



Yasmina Kattou, édité par Gauthier Delomez
, modifié à

97.000 nouveaux cas enregistrés mardi, 1.400 hospitalisations en moyenne depuis sept jours : la neuvième vague de Covid-19 est toujours à un haut niveau, à dix jours de Noël. Pour celles et ceux qui veulent se protéger avant les fêtes, est-ce le bon moment pour se faire vacciner ? Un infectiologue répond au micro d’Europe 1.

Dès ce vendredi ou ce week-end, beaucoup de Français vont sauter dans un train pour aller rejoindre leur famille avant les fêtes de fin d’année. Des rassemblements familiaux, alors que la neuvième vague de Covid-19 est toujours à un haut niveau. Ce mardi, encore 97.000 nouveaux cas de Covid ont été détectés, et les hospitalisations sont en hausse avec en moyenne 1.400 nouvelles entrées chaque jour sur les sept derniers jours.

Avant de se retrouver pour le repas de famille, certains envisagent de se faire vacciner pour se protéger, notamment les aînés.

Sept jours pour avoir une protection maximum

À dix jours des fêtes, il est encore temps de se faire vacciner selon Emmanuel Piednoir, infectiologue à l’hôpital d’Avranches et professeur à l’université de Caen. “Le dernier délai pour avoir une protection maximum pour Noël, c’est effectivement au moins sept jours avant le 24, donc c’est le 17 ou le 16 décembre”, explique-t-il au micro d’Europe 1. L’infectiologue ajoute qu’il est aussi encore temps de procéder à une vaccination pour la grippe.

“Le booster fonctionne de la façon suivante : à partir du moment où l’organisme a déjà été en contact avec un agent vaccinal ou un agent pathogène, celui-ci va pouvoir réagir encore plus rapidement quand il sera de nouveau mis en contact grâce à la vaccination”, expose Emmanuel Piednoir. Ce dernier recommande de porter un masque dans la mesure du possible dans un rayon d’un mètre d’une personne qui serait très fragile.

What do you think?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid et variole du singe: l'OMS espère la fin de ces pandémies en 2023

les médecins donnent des conseils parfois inefficaces pour maigrir