in

Halcyon obtient un important investissement pour se défendre contre les logiciels de rançon.


HALCYON LEVE $44 MILLIONS POUR DEFENDRE CONTRE LE RANCONLOGICIEL

En réponse à la croissance exponentielle des rançongiciels malgré l’adoption généralisée d’outils de sécurité, les anciens de Blackberry et Optiv ont fondé la start-up Halcyon. Ils affirment que leur plateforme unique peut aider à arrêter les rançongiciels tout en permettant aux entreprises de réduire les temps de récupération. Halcyon a levé 44 millions de dollars lors de son dernier tour de financement de série A, dirigé par SYN Ventures et Corner Ventures, avec la participation de Dell Technologies Capital. Les 6 millions de dollars de dette supplémentaire sont destinés à renforcer le département d’ingénierie et de R&D de l’entreprise. Selon le CEO de la société, Jon Miller, le financement servira également à renforcer les activités de vente et de marketing en cours.

HALCYON : UNE APPROCHE UNIQUE ET INNOVANTE

La plateforme Halcyon utilise l’Intelligence Artificielle pour détecter les intentions malveillantes, entraînée sur un ensemble de données de millions d’attaques réelles de rançongiciels. Contrairement aux schémas de détection statiques basés sur des règles utilisées par certaines plates-formes de sécurité, Halcyon se concentre sur la détection dynamique. Si les couches de sécurité échouent, l’approche résiliente de Halcyon capture les clés de chiffrement générées pendant l’attaque, offrant ainsi une méthode de récupération efficace. Pour comprendre en quoi Halcyon se différencie de la concurrence, consultez le tableau ci-dessous :

| Caractéristiques principales | Avantages |
| — | — |
| Utilisation de l’Intelligence Artificielle pour la détection dynamique | Détection des intentions malveillantes en temps réel |
| Détection et blocage des exécutables malveillants connus, renvoyant les fichiers inconnus pour une analyse approfondie | Blocage efficace des rançongiciels |
| Approche coercitive qui déclenche le code via des techniques de tromperie pour provoquer l’arrêt ou la révélation d’une attaque | Résolution rapide de l’attaque en cas d’échec des autres couches de sécurité |

HALCYON A 51 CLIENTS ET PREVOIT UN ELPARGNEMENT POUR REPRENDRE LE CONTROLE EN CAS DE PIRATAGE

Halcyon est actuellement utilisé par 51 entreprises, et prévoit d’augmenter l’effectif de son équipe à 100 employés d’ici la fin de l’année. La société prévoit de lancer un outil d’exfiltration de données pour stopper les attaques de double extorsion utilisées par les groupes de rançongiciels. Elle prévoit également d’étendre sa plateforme à la prise en charge de systèmes d’exploitation supplémentaires, notamment Linux et Mac. Selon Jon Miller, avec la croissance des opérations de rançongiciels, l’accès aux données sensibles est de plus en plus facile et moins cher. Les produits qui ne se concentrent pas sur la résilience augmentent les risques pour les entreprises et entraînent des primes d’assurance cybernétique plus élevées, qui ont un impact sur tous les aspects de l’organisation. Jon Miller n’a pas révélé le chiffre d’affaires de Halcyon, mais affirme que l’entreprise a diversifié ses relations bancaires pour mieux gérer le risque.

LA NECESSITE D’UNE PROTECTION EFFICACE CONTRE LES RANCONGICIELS

Une enquête de CyberCatch a révélé que 75 % des entreprises ne pourraient pas survivre à une attaque de rançongiciels. Un autre sondage effectué par Mimecast a montré que 47 % des entreprises ont été victimes de rançongiciels. Bien que ces chiffres puissent sembler exagérés, ils soulignent la nécessité pour les entreprises de se protéger contre les rançongiciels en utilisant des plates-formes de sécurité innovantes comme Halcyon. Les investissements dans la cybersécurité devraient continuer à augmenter, avec la prévision d’un montant total des dommages causés par les rançongiciels de plus de 30 milliards de dollars en 2023.

Sources :
– TechCrunch : Halcyon lands large investment to defend against ransomware
– AAG-IT : Les dernières statistiques sur la cybercriminalité
– IAPP : Rapport sur l’augmentation des attaques de rançongiciels en 2022
– Cybersecurity Dive : La cyberdéfense des capitaux risque de diminuer
– PR Newswire : Sondage de 1 200 PME : 75 % affirment qu’elles ne pourraient survivre que trois à sept jours après une attaque de rançongiciels
– Druv : Ne devenez pas une statistique de rançongiciel : les résultats choquants du sondage d’IDC.

What do you think?

Written by Barbara

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Codio – Acquérir une maîtrise en informatique grâce à des expériences pratiques d’apprentissage.

La sortie de la nouvelle démo de Street Fighter 6 est désormais disponible sur PlayStation.