in

Manœuvres internes du GOP pour faire passer quelque chose sur le plafond de la dette.

# LES RÉPUBLICAINS DOIVENT RÉVISER LE PLAN DU PLAFOND DE LA DETTE

Les dirigeants républicains de la Chambre des représentants américaine doivent revoir leur projet de plafond de la dette pour obtenir un accord avec leur propre caucus, selon des sources proches du Parti républicain rapportées par Axios. Le président de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy, est confronté à son premier réel défi législatif. En cas d’échec pour trouver un accord, les conséquences seraient catastrophiques pour le pays : une faillite nationale de la dette.

# LES ENJEUX DE LA REVISION

C’est un pari risqué pour la direction de la Chambre des représentants d’accepter de revoir le projet, ce qui pourrait conduire à une série de nouvelles demandes. De nombreux élus républicains de la Chambre se considèrent comme des agents libres, et peu craignent le président de la Chambre, sachant que sa faible majorité ne lui laisse pas beaucoup de leviers. Toutefois, quelques points de friction, tels que le plan controversé des républicains du Midwest visant à réduire les crédits d’impôt pour l’éthanol et le biodiesel, pourraient amener des révisions selon les sources.

Les principaux dirigeants républicains rassurent les membres concernés en affirmant que l’objectif est de parvenir à la table des négociations avec le président Joe Biden, sans s’inquiéter des détails pour l’instant.

# CE QUE L’ON PEUT PRÉVOIR

La plupart des sources de la direction s’attendent à une prolongation de la demande d’un an au-delà des élections de 2024 lors des négociations. Le président Biden ne voudra pas prendre de décision compromettante pour son éventuelle réélection en 2024.

Le chef démocrate a commencé à critiquer les républicains sur la base de la proposition. Il a déclaré : « Ils préfèrent menacer une faillite de l’économie américaine que de se débarrasser de 30 milliards de dollars de subventions du contribuable à une industrie pétrolière qui a généré 200 milliards de dollars l’an dernier », en référence aux coupes proposées dans les crédits d’impôt pour l’énergie verte.

# CONCLUSIONS

Le plan impopulaire des républicains pour élever le plafond de la dette est à l’origine de ces négociations de la Chambre des représentants américaine. Des ajustements sont nécessaires pour obtenir l’accord de leur propre caucus, pourquoi ils choisissent de le faire maintenant est inconnu. Cela risque de poser des problèmes dans les négociations futures avec les démocrates. Les républicains ont intérêt à trouver une issue rapide pour éviter de futures incertitudes économiques.

Source : Imagery by Axios.

What do you think?

Written by Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

La start-up sud-coréenne défie la domination d’Nvidia en matière d’IA

Discussion sur le Jailbreak