in

Créateurs rejoignent TikTok avec leur propre procès contre la nouvelle loi américaine.


# CRÉATEURS SE JOIGNENT À TIKTOK AVEC LEUR PROPRE ACTION EN JUSTICE CONTRE LA NOUVELLE LOI AMÉRICAINE

Dans une lutte contre le gouvernement américain, les utilisateurs de TikTok se sont engagés dans une bataille légale. Huit créateurs sont nommés comme co-pétitionnaires dans une poursuite qui conteste le nouveau **Protecting Americans From Foreign Adversaries Act** (PAFFAA) au nom du premier amendement.

## LA SUITE JUDICIAIRE

Déposée devant la Cour d’appel des États-Unis pour le circuit du district de Columbia, la poursuite nomme le procureur général des États-Unis **Merrick Garland** comme défendeur. Elle s’ajoute à des affaires existantes déposées par TikTok et sa société mère ByteDance, qui se sont engagées à lutter contre une loi qui pourrait soit interdire TikTok aux États-Unis, soit contraindre ByteDance à se séparer de son application vidéo prisée.

Les créateurs qui contestent le PAFFAA incluent le propriétaire terrien **Brian Firebaugh**, l’écrivaine **Talia Cadet**, et l’entraîneur de football **Timothy Martin**. Dans leur plainte, ils soutiennent que TikTok “offre un moyen distinct d’expression” qui ne peut être trouvé sur aucune autre plateforme de médias sociaux. Espérant convaincre un juge que le gouvernement limite l’expression (et viole ainsi le premier amendement) en mettant le PAFFAA en vigueur.

## L’ARGUMENT DES CRÉATEURS

“La loi promet ainsi de fermer un moyen de communication distinct qui fait partie de la vie américaine, interdisant aux pétitionnaires de créer et de diffuser du matériel expressif avec leur éditeur et éditeur choisi – et de recevoir un tel matériel de la part d’autres personnes”, indique la plainte. “Cette restriction extraordinaire de la liberté d’expression viole le premier amendement.”

Pour que cet argument soit recevable, les créateurs litigieux devront démontrer que la menace pour la sécurité nationale posée par TikTok ne l’emporte pas sur les limites du PAFFAA en matière de liberté d’expression. La poursuite décrit ces préoccupations liées aux données comme “speculatives” et fait référence à des affaires antérieures ayant contesté avec succès des interdictions locales de TikTok.

## LES ALLIÉS FORTS DE TIKTOK

La poursuite des créateurs montre que les membres de la communauté de TikTok restent parmi ses alliés les plus forts, même si des organisations de défense renommées, en particulier **NetChoice**, ont abandonné leur soutien à l’application en difficulté. Peut-être que si la tentative de renverser le PAFFAA en justice échoue, ces créateurs recevront une part financière de TikTok. Le milliardaire **Frank McCourt** a annoncé son intention de mettre en place une “offre du peuple” qui lui permettrait d’acquérir TikTok si ByteDance changeait d’avis sur la cession de l’application.

Sources :
– [TikTok et ByteDance poursuivent les États-Unis pour interdiction de divestissement](https://www.tubefilter.com/2024/05/07/tiktok-bytedance-sue-united-states-divest-ban-law/)
– [Les créateurs de TikTok poursuivent la loi de divestiture ou d’interdiction aux États-Unis](https://www.theverge.com/2024/5/14/24156778/tiktok-creators-sue-us-divest-or-ban-law)
– [Montana et TikTok : une action en justice réussie pour le premier amendement](https://www.tubefilter.com/2023/05/23/montana-tiktok-ban-first-amendment-lawsuit-bytedance/)
– [NetChoice met fin à sa relation juridique avec TikTok](https://www.tubefilter.com/2024/05/10/net-choice-advocacy-group-ends-legal-relationship-tiktok-congress/)
– [Frank McCourt envisage une offre pour acquérir TikTok](https://www.axios.com/2024/05/15/tiktok-frank-mccourt-china-bytedance-bid)

What do you think?

Written by Barbara

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ma mère était accro à la cigarette électronique jusqu’à ce que son habitude lui cause des dommages pulmonaires.

Le SuiPlay0X1 est une console de jeu portable alimentée par Playtron et Web3.