Connect with us

AMD double son chiffre d’affaires et triple ses bénéfices en pleine pénurie de semi-conducteurs

M6rvLA

Tech

AMD double son chiffre d’affaires et triple ses bénéfices en pleine pénurie de semi-conducteurs

AMD double son chiffre d’affaires et triple ses bénéfices en pleine pénurie de semi-conducteurs

AMD est plus qu’en grande forme : le concurrent d’Intel et de Nvidia publie des chiffres trimestriels records, avec notamment un chiffre d’affaires en hausse de 99%. Un doublement par rapport au second trimestre 2020 qui n’est pas un accident puisque les bénéfices annuels, eux, triplent pour s’établir à 710 millions de dollars (+352%) ! Sans parler de la marge d’exploitation qui passe à 22%. 

M6rvLA

Ce succès se fait dans un contexte inédit, celui de la pénurie mondiale de composants électroniques. Et d’une vraie « guerre » d’accès aux usines que se font toutes les industries. AMD jouit ici de ses très bonnes relations de longue date avec TSMC : toutes ses puces (PC, consoles, serveurs, auto, etc.) sortent des usines du Taïwanais, ce qui lui garantit des lignes de production dédiées.

Lire aussi : Les Tesla Model S et X vont s’équiper de puces AMD et être aussi puissantes qu’une PS5

Toutes les divisions de l’Américain sont en progression. Qu’il s’agisse des PC grand public, au travers des CPU Ryzen, ou de sa dernière génération de GPU Radeon RX6000. Il y a aussi les serveurs et supercalculateurs, où AMD a quintuplé ses parts de marché en un an.
A cela s’ajoute les consoles, où en plus des succès des Xbox One Series et PlayStation 5, AMD vient d’être sélectionné par Valve pour son Steam Deck. Sans parler, enfin, des voitures, où là encore, ce sont des puces Ryzen et des Radeon qui vont propulser le système multimédia des futures Tesla.

Lire aussi : Valve dévoile Steam Deck, son PC de jeux en forme de Switch qui fonctionne avec une puce custom de chez AMD

Si tous les secteurs se sont rués sur les puces d’AMD, ce n’est pas par dépit, mais bien le résultat d’années de progrès. Entre ses architectures Zen et RDNA, toutes les performances de ses puces sont à la hausse, menaçant aussi bien Intel que Nvidia sur leurs propres terrains.
De plus, la variété des partenariats et puces custom – pour Sony, Microsoft, Valve, Tesla, etc. – montre qu’une des forces d’AMD est de savoir travailler avec et pour les autres. 

À découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

Mieux encore, sur le plan technologique, la tendance de progression pourrait durer. Outre le fait que ses bonnes relations avec TSMC lui garantissent des accès rapides aux nouveaux nodes (le 5 nm pour 2022), AMD respecte parfaitement sa feuille de route. Ainsi, le développement des architectures Zen 4 (CPU) et RDNA 3 (GPU) serait parfaitement dans les temps. 

« Nous sommes dans les temps pour lancer nos prochaines générations de produits en 2022, incluant nos processeurs Zen 4 conçus avec le procédé de pointe en 5 nm, ou encore nos GPU RDNA 3 », a ainsi déclaré Mme Lisa SU, PDG d’AMD, lors de la présentation de ses résultats financiers.

Ce passage au 5 nm et à la DDR5 permet à AMD de promettre entre 20% et 25% de performances en plus (!) par rapport à Zen 3. Voire un plus que doublement des performances graphiques pour RDNA 3, selon certains premières données qui ont fuité. Tous ces éléments technologiques promettent encore de beaux trimestres à AMD… avant qu’Intel ne se réveille et contre-attaque ?

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Tech

To Top
Recherche.fr