Connect with us

Covid-19 : un virus de l’herpès se réactive dans les formes graves ou longues

fJDeaz

Sciences

Covid-19 : un virus de l’herpès se réactive dans les formes graves ou longues

Covid-19 : un virus de l’herpès se réactive dans les formes graves ou longues

fJDeaz

Le Covid appelle des renforts pour mieux nous attaquer ! C’est ce qui suggèrent plusieurs études récentes qui mettent en évidence que le virus d’Epstein-Barr, virus de la famille des herpès responsable entre autres de la mononucléose infectieuse, peut se réactiver après une infection par le coronavirus. Et que les patients qui présentent cette réactivation sont ceux qui ont le plus grand risque de développer des formes sévères du Covid-19 ou du Covid long.

Le coronavirus réveille ses « copains »

Le virus d’Epstein-Barr est très répandu dans la population et se retrouverait chez 95% des adultes. Mais la grande majorité des personnes qui possèdent le virus ne le savent même pas, car ils l’acquièrent pendant l’enfance et ne développent pas (ou peu) de symptômes. Alors que l’infection pendant l’adolescence ou l’âge adulte peut causer une mononucléose infectieuse ou une leucémie de Burkitt, un cancer très agressif des cellules lymphoïdes. Après l’infection, ce virus reste dans le corps dans une forme dormante et peut se réactiver lors de certaines maladies, causant de la fatigue, de la fièvre, des maux de tête, des problèmes neurologiques, des problèmes digestifs ou encore des éruptions cutanées. Des symptômes qui sont aussi très fréquents chez les patients atteints de Covid long.

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Sciences

To Top
Recherche.fr