Connect with us

Découverte du fossile du plus grand ptérosaure australien

FlKUDZ

Sciences

Découverte du fossile du plus grand ptérosaure australien

Découverte du fossile du plus grand ptérosaure australien

Apparus dès le Trias, il y a environ 225 millions d’années, les ptérosaures ont occupé les airs jusqu’à la fin du Crétacé, il y a 66 millions d’années, période à laquelle ils se sont éteints en même temps que les dinosaures et de nombreuses autres espèces terrestres et marines. Si beaucoup d’entre eux correspondaient à de petits animaux avec une envergure d’un mètre, certains ont atteint d’impressionnantes dimensions. C’est le cas de ce nouveau reptile volant dont les restes ont été découverts dans le Queensland en Australie.

Le plus grand ptérosaure d’Australie

Le fossile de l’animal, qui se résume à un fragment de la mâchoire inférieure, a été découvert en 2011 dans la région de Wanamara, près de Richmond dans le nord-ouest du Queensland. Il a ensuite été analysé par Tim Richards de l’Université du Queensland et son équipe qui publient leurs résultats dans la revue Journal of Vertebrate Paleontology. Leur étude conclut que les restes osseux correspondent à une nouvelle espèce, baptisée Thapunngaka shawi. Une découverte qui vient combler le déficit que connaît l’Australie en matière de fossiles de ptérosaures qui y sont peu nombreux en comparaison avec les registres d’autres régions du monde. Moins d’une vingtaine y ont en effet été retrouvés.

Thapunngaka shawi qui vivait il y a entre 110 et 100 millions d’années avait une envergure de 7 mètres ce qui en fait le plus grand ptérosaure d’Australie. Il se caractérise aussi par un crâne long d’au mois un mètre avec la présence sur la mâchoire inférieure d’une crête osseuse de grande dimension. Il pourrait s’agir d’une adaptation au vol, pour rendre la silhouette de l’animal plus aérodynamique. Dans ce cas-là, il est probable que la mâchoire supérieure, qui n’a pas été retrouvée, en soit aussi équipée.

FlKUDZ

L’imposante taille du ptérosaure découvert en Australie. Crédit : Tim Richards.

Mangeur de poissons

A l’époque où il vivait, au début du Crétacé, Thapunngaka shawi pouvait voler au-dessus d’une vaste mer intérieure, la mer d’Eromanga, aujourd’hui totalement effacée. Sa mâchoire équipée d’une quarantaine de dents semble d’ailleurs tout à fait adaptée à un régime alimentaire essentiellement composé de poissons qui étaient très nombreux à peupler cette étendue d’eau comme l’attestent les fossiles retrouvés dans la zone. Il n’est pas exclu qu’il ait pu aussi s’attaquer à d’autres proies sur la terre mais aucun élément ne peut le confirmer.

L’identification de ce fossile indique que les ptérosaures australiens pouvaient rivaliser en taille avec ceux des autres continents, où les plus grands d’entre eux comme Cryodrakon boreas pouvaient atteindre plus de 10 mètres d’envergure. La présence d’une grande crête mandibulaire, la plus grande connue dans ce groupe de ptérosaures, suggère également une diversification locale des espèces de ptérosaures autour de la mer d’Eromanga. Il faudra cependant retrouver plus de fossiles pour mieux comprendre l’évolution des ptérosaures en Australie.

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Sciences

Trending

On en parle

To Top
Recherche.fr