Connect with us

Et maintenant, la première tomate CRISPR

P2A7qk

Sciences

Et maintenant, la première tomate CRISPR

Et maintenant, la première tomate CRISPR

P2A7qk

« Elle » est rouge, sicilienne et enrichie en Gaba, acide gaba amino butyrique, un neurotransmetteur jouant un rôle central dans le fonctionnement cérébral. En anglais, Sicilian Rouge high GABA. « Elle », c’est la première tomate génétiquement modifiée selon la méthode CRISPR, ces ciseaux moléculaires permettant de « copier-coller » l’ADN, une découverte franco-américaine récompensée en 2020 par le Nobel de chimie. Ce premier aliment génétiquement modifié ne se trouve pour l’instant qu’au Japon où il vient tout juste d’être commercialisé par la firme Sanatech Seed.

Production d’enzymes

En fait, pour les autorités locales, cette sicilienne n’est pas considérée comme un organisme génétiquement modifié, ce qui a évidemment considérablement facilité sa mise sur le marché. La modification génétique apportée par les chercheurs de Sanatech à la Sicilian Rouge high Gaba est telle que sa production d’enzyme décomposant naturellement l’acide aminé GABA y est nettement réduite.

Après la tomate, la daurade ?

Résultat, cinq fois plus de GABA dans la tomate CRISPR que dans une tomate « normale ». Cette supplémentation aurait des effets bénéfiques sur le stress et le sommeil, autant d’arguments marketing avancés par la firme qui permettraient par exemple d’agir sur l’hypertension. Evidemment, il est peu probable que ce tueur silencieux qu’est la maladie hypertensive – elle concernant plus d’un milliard de personnes dans le monde -, soit éradiqué par cette nouvelle venue. Selon le site infOGM, une autre start-up japonaise, travaille elle sur une daurade génétiquement modifiée qui produirait 50% de muscle en plus. A table pour une daurade à la tomate ?

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Sciences

To Top
Recherche.fr