Connect with us

Images de la semaine : l’énigme résolue des « momies des sables »

uphoIy

Sciences

Images de la semaine : l’énigme résolue des « momies des sables »

Images de la semaine : l’énigme résolue des « momies des sables »

Caption: A naturally mummified female from burial M11 of the Xiaohe cemetery.

Qui étaient les « momies des sables » du bassin de Tarim, cette zone qui recouvre le désert du Taklamakan, à l’ouest de la Chine ? Ces dépouilles naturellement desséchées, vieilles de quatre mille ans, ont été retrouvées à partir des années 1990 dans des cercueils en forme de barque signalés pas des mâts, comme cette jeune fille exhumée dans le cimetière de Xiaohe. Leur allure « occidentale », leurs vêtements de laine, leur économie agrospastorale tranchant avec celle des chasseurs-cueilleurs des alentours ont nourri de nombreuses spéculations quant à leur origine.

Une signature génétique singulière

Une étude génomique vient d’éliminer trois des principales hypothèses qui les faisaient venir des actuels Turkménistan et Kazakhstan. L’équipe internationale qui présente ses résultats dans Nature, numéro du 28 octobre, estime que les membres de la culture xahoe descendent d’une population génétiquement isolée, elle-même issue il y a neuf mille ans de deux groupes humains qui occupaient alors les pourtours du lac Baïkal. Les Xahoe auraient conservé cette signature génétique singulière, en dépit d’échanges culturels intenses avec leurs voisins.

Vue aérienne du cimetière de Xiaohe, dans le bassin de Tarim, à l’ouest de la Chine.
Cercueil en forme de barque, avec mât et recouvert d’une peau de bétail, typique de Xiaohe.
Vue de côté sur la sépulture M13 du cimetière de Xiaohe, dans le bassin de Tarim, une zone qui recouvre le désert du Taklamakan, à l’ouest de la Chine.

Le Monde

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Sciences

Trending

On en parle

To Top
Recherche.fr