Connect with us

Intel s’intéresse de près à l’immersion pour refroidir ses serveurs

DMEUzs

Tech

Intel s’intéresse de près à l’immersion pour refroidir ses serveurs

Intel s’intéresse de près à l’immersion pour refroidir ses serveurs

DMEUzs

La climatisation sera peut-être un jour un vieux souvenir dans les data center. Intel explore de nouvelles pistes pour refroidir ses serveurs. Il annonce avoir signé un accord avec Green Revolution Cooling (GRC), un spécialiste du refroidissement liquide par immersion. Il s’agit de son deuxième partenariat de ce type après une première collaboration initiée avec un autre entreprise baptisée Submer, fin août.

Intel et GRC vont proposer des solutions à des clients communs pour des racks alimentés par les processeurs Intel Xeon Scalable. Les deux acteurs testeront la sécurité et la fiabilité des technologies et optimiseront les performances du système. Ils ont aussi prévu d’évangéliser le marché à coup de webinaires et de podcasts.

Un liquide qui absorbe la chaleur

Il ne s’agit pas, comme Microsoft le fait expérimentalement, d’aller immerger des serveurs en pleine mer. C’est sur la terre bien ferme que cela se passe. En l’occurrence, Green Revolution Cooling immerge des serveurs dans un rack rempli d’un liquide de refroidissement dont il a le secret, garanti non toxique et non conducteur. Il permet d’absorber la chaleur des serveurs en fonctionnement. La capacité de refroidissement irait jusqu’à 200 kW par rack. De quoi largement prendre en charge 42 machines avec des processeurs haute performance.

A découvrir aussi en vidéo :

Les systèmes de refroidissement des centres de données deviennent critiques avec le réchauffement climatique. D’une part, les data center doivent augmenter leurs capacités pour répondre à la demande croissance des entreprises et du grand public. D’autre part, certains équipements chauffent davantage pour produire toujours plus de calcul, notamment avec le développement de l’intelligence artificielle.

Il faut donc à la fois parvenir à réduire l’empreinte environnementale et le coût des systèmes de refroidissement. D’autres solutions existent que l’immersion. Le data center DC5 de Scaleway, une filiale du groupe Iliad en France, a ainsi mis au point un procédé adiabatique lui permettant également de se passer de climatisation.

Source : Green Revolution Cooling, Tom’s Hardware

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Tech

Trending

On en parle

To Top
Recherche.fr