Connect with us

Jupiter a de nouveau été frappée par un objet inconnu !

Actu

Jupiter a de nouveau été frappée par un objet inconnu !

Jupiter a de nouveau été frappée par un objet inconnu !

Il y a quelques semaines (voir notre précédent article, plus bas), nous vous rapportions l’impact d’un petit corps sur Jupiter le 14 septembre. Tout juste un mois après, un nouvel objet a percuté la planète !

Cette nouvelle collision avec une comète ou un astéroïde, la dixième confirmée à ce jour sur la géante gazeuse, a été découverte par une équipe d’astronomes dirigée par Ko Arimatsu, de l’université de Kyoto (Japon). Le flash a été confirmé par un deuxième observateur, l’astronome amateur japonais « yotsuyubi21 », qui préfère utiliser son pseudo Célébrités,… » data-image= »https://cdn.futura-sciences.com/buildsv6/images/midioriginal/8/d/4/8d46cc2208_108527_twitter-02.jpg » data-url= »/tech/definitions/informatique-twitter-10997/ » data-more= »Lire la suite »>Twitter.

L’événement a eu lieu le 15 octobre 2021 à 13 h 24 min 13 s UTC ± 10 s (15 h 24 min 13 s heure de Paris). Arimatsu et son groupe ont utilisé un système de surveillance appelé « Poncots » dans le cadre du projet Oases (Organized Autotelescopes for Serendipitous Event Survey) pour faire leur découverte. L’événement s’est produit dans la zone tropicale nord de Jupiter, près du bord sud de la ceinture tempérée nord, à la Notez que l’on peut imaginer… » data-image= »https://cdn.futura-sciences.com/buildsv6/images/midioriginal/1/0/f/10f7657736_121079_latitude-coordonnee.jpg » data-url= »/planete/definitions/geographie-latitude-720/ » data-more= »Lire la suite »>latitude +20° nord et à la longitude 201° (Système II). Le flash a duré environ 3-4 secondes.

« Il s’agit d’une vidéo du moment où un flash lumineux s’est produit à la surface de Jupiter. (Photographié au campus Yoshida de l’Université de Kyoto en utilisant PONCOTS à 22h24 hier soir [le 15 octobre 2021], dans la bande de méthane (longueur d’onde de 889 nm)). »

Selon l’Europlanet Society, il y a en moyenne 6,5 objets de 10 mètres de diamètre ou plus (c’est-à-dire assez gros pour que les amateurs puissent les détecter) qui frappent Jupiter chaque année. L’impact de septembre n’avait pas produit de cicatrice d’impact visible, et celui-ci ne semble pas en avoir produit non plus.

Les amateurs qui ont photographié ou filmé Jupiter au moment de l’impact sont invités à contacter Ko Arimatsu, Marc Delcroix ou Ricardo Hueso pour confirmer l’événement. N’hésitez pas à nous tenir également au courant !

Vue en fausses couleurs de l'impact sur Jupiter du 15 octobre 2021, combinant des expositions en lumière visible et infrarouge. Elle a été prise avec un télescope Schmidt-Cassegrain de 28 cm (Celestron C11) et un pipeline original basé sur Python développé pour les détections de flash d'impact. © Ko Arimatsu, Université de Kyoto

Jupiter a été frappée par un objet non identifié le 14 septembre

Article d’Adrien Coffinet, publié le 19 septembre 2021

Dans la nuit de lundi à mardi, précisément le 13 septembre 2021 à 22 h 39 min 30 s TU (le 14 septembre à 0 h 39 min 30 s, heure de Paris), l’astronome amateur brésilien José Luis Pereira a découvert un nouvel impact sur la planète Jupiter. Cette observation, faite depuis São Caetano do Sul (État de São Paulo, Brésil), a été confirmée par au moins deux autres observateurs : Harald Paleske, à Langendorf (Allemagne), et Jean-Paul Arnould, de la Société lorraine d’astronomie (SLA), à Villey-le-Sec (France). L’équipe de la SLA en mission à l’observatoire Astroqueyras de Saint-Véran (France) l’a également enregistré.

Un impact sur la planète Jupiter.

Cette collision cosmique a été repérée par le flash lumineux qu’elle a produit, comme l’avaient été les au moins huit autres impacts répertoriés sur cette planète lors des deux dernières décennies. Dans le cas de ce nouvel impact, le flash est resté visible environ deux secondes.

Les amoureux du ciel ayant photographié Jupiter autour du moment de l’impact sont invités à examiner leurs données. Les observateurs sont également invités à continuer d’imager la zone de l’impact dans les jours qui viennent pour voir si une tache sombre est visible, à l’image de celles qu’avait produit l’impact des fragments de la célèbre comète Shoemaker-Levy 9 en juillet 1994.

Il est trop tôt pour savoir exactement quel type d’objet (comète ou astéroïde) s’est écrasé sur la géante gazeuse, mais selon spaceweather.com, « un astéroïde d’une centaine de mètres ferait l’affaire ».

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Actu

To Top
Recherche.fr