Connect with us

La Californie autorise la commercialisation des services de voitures autonomes

H2OitI

Tech

La Californie autorise la commercialisation des services de voitures autonomes

La Californie autorise la commercialisation des services de voitures autonomes

H2OitI

C’est une première. Le Département des véhicules motorisés de Californie (DMV) vient d’autoriser Cruise (General Motors) et Waymo (Alphabet) à exploiter des services commerciaux de voitures autonomes transportant des passagers.

Les deux sociétés se positionnent sur le créneau des taxis à la demande, mais de manière un peu différente. Cruise proposera des trajets sans conducteur à bord de ses modèles Bolt-EV électriques. Il pourrait toutefois limiter les trajets à certaines itinéraires et dans des conditions météorologiques favorables. De son côté, Waymo gardera, lui, un safety driver derrière le volant de ses mini fourgonnettes hybrides Chrysler Pacifica et de ses SUV Jaguar I-PACE électriques. Le mode manuel pourrait être activé lors de fortes pluies, sur routes mouillées ou sur des rampes d’accès des autoroutes.

Des trajets la nuit et même sous la pluie

Les deux entités avaient procédé précédemment à des programmes de tests avec des trajets gratuits et sans conducteur. Désormais, elles pourront faire payer leur service et même percevoir des aides financières conçues pour le covoiturage, par exemple.

Les règles de circulation sont également assouplies. Si les flottes resteront circonscrites à des zones bien définies, il sera possible de rouler entre 22 h 00 et 6 h 00, y compris en cas de pluie ou de brouillard. La vitesse restera limitée à 48 km/h pour Cruise. Quant à Waymo, il sera autorisé à faire circuler ses voitures à 100 km/h dans certains endroits des comtés de San Francisco et de San Mateo.

A découvrir aussi en vidéo :

Ces services seront-ils rentables ?

Avant d’empocher les revenus des premières courses, il leur reste toutefois à obtenir l’approbation de la California Public Utilities Commission, le régulateur des services publics et des infrastructures.

Après quelques années de flottement dues aux accidents survenus lors d’expérimentations, le déploiement des voitures autonomes franchit donc un nouveau cap. Au mois de décembre dernier, Nuro avait déjà été la première société à obtenir un permis pour effectuer des livraisons autonomes. Il s’agit maintenant de prouver la rentabilité de ce type de services. Waymo a prévu d’assurer des livraisons pour les clients, d’effectuer des courses partagées ou encore des courses individuelles. Il sera donc plus facile de générer rapidement du chiffe d’affaires dans des environnements urbains denses comme San Francisco.

Source : Reuters

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Tech

To Top
Recherche.fr