Connect with us

La lady, la variole… et le premier vaccin

fraPKp

Sciences

La lady, la variole… et le premier vaccin

La lady, la variole… et le premier vaccin

fraPKp

Cet article est issu du magazine Sciences et Avenir – Les Indispensables n°206, daté juillet/ septembre 2021.

Si l’on entrevoit aujourd’hui une issue à la pandémie de Covid-19, c’est en grande partie grâce à… une aristocrate anglaise qui fit preuve d’audace et de bravoure, il y a trois siècles exactement. Printemps 1721 : une épidémie de variole s’abat sur le Royaume-Uni. Confinée dans sa maison de Twickenham, Mary Wortley Montagu suit avec inquiétude la propagation de la maladie. Elle-même a failli être emportée par cette smallpox – petite vérole – qui fait des ravages : le taux de mortalité grimpe à 20 %. Contre l’avis des experts, elle décide alors d’inoculer à sa fille, âgée de 3 ans, une petite quantité de pus tirée des pustules d’un malade. Une technique – employée exclusivement par des femmes – qu’elle a observée quelques années auparavant dans l’Empire ottoman, où son mari était ambassadeur. « Il y a un groupe de femmes âgées qui s’occupent d’effectuer l’opération chaque automne [ ] sur des milliers de personnes [ ] et il n’y a pas encore un seul cas de décès », écrivait-elle alors à un ami depuis la Turquie.

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Sciences

Trending

On en parle

To Top
Recherche.fr