Connect with us

« L’exploration spatiale joue un rôle important dans la recherche de solutions durables »

evDcAY

Sciences

« L’exploration spatiale joue un rôle important dans la recherche de solutions durables »

« L’exploration spatiale joue un rôle important dans la recherche de solutions durables »

evDcAY

Tribune. A l’heure où nous militons pour la modération de l’utilisation des ressources naturelles de notre planète, Richard Branson, le fondateur de Virgin Galactic, développe un tourisme spatial aux conséquences écologiques lourdes. On estime que, pour un seul vol d’une dizaine de minutes, 80 tonnes d’équivalent CO2 sont émises dans l’atmosphère, soit plus de six fois la quantité émise par un Français en un an.

A cela s’ajoutent d’autres formes de pollution moins évidentes, comme la pollution lumineuse, au détriment de l’exploration spatiale depuis la Terre. Si aujourd’hui l’espace compte déjà 20 000 objets répertoriés dont 2 000 satellites, la société d’Elon Musk SpaceX projette de déployer une constellation de 42 000 minisatellites en orbite basse pour vendre un service d’Internet haut débit accessible aux quatre coins du monde.

Un projet alarmant pour les astronomes dont l’observation est entravée par la pollution lumineuse générée par ces satellites. Et cela sans compter l’accumulation des débris spatiaux en orbite terrestre, source de pollution et de danger, comme l’a récemment illustré la destruction d’un satellite par la Russie.

Une source de progrès technologiques

Pourtant, l’exploration spatiale a permis la découverte et le développement de nombreux progrès technologiques. Le recyclage, la purification de l’eau, la conservation des aliments ou encore les fermes verticales sont des avancées qui, initialement, ont été développées pour vivre et survivre plus longtemps dans l’espace, puis ont été valorisées sur Terre.

De même, les satellites météorologiques placés en orbite par l’industrie aérospatiale jouent depuis des décennies un rôle fondamental dans l’étude des changements climatiques, la compréhension et la préservation de l’environnement sur Terre. Tel est le cas de l’Ibuki 2, satellite japonais mesurant les gaz à effet de serre grâce à des capteurs ultrapuissants, ou encore le Merlin, un satellite franco-allemand dont le lancement est prévu en 2024, qui étudiera le méthane atmosphérique et permettra de mieux comprendre les sources d’émission des gaz à effet de serre.

La station spatiale internationale (ISS) joue également un rôle important dans la recherche de solutions durables. Des centaines d’expériences scientifiques y sont menées chaque année dont certaines consacrées à la transition écologique comme Ecopack, qui teste de nouveaux types d’emballages réutilisables, biodégradables ou comestibles.

Une prise de conscience écologique

Par ailleurs, en 2021, plus de 4 500 classes d’écoles ont été volontaires pour participer à l’expérience du blob, cet organisme monocellulaire aux capacités d’apprentissage étonnantes, effectuée par Thomas Pesquet dans l’ISS. Une opération à grande échelle qui devrait permettre de mieux comprendre l’influence globale des changements climatiques sur les êtres vivants grâce à la comparaison de nombreuses données sur l’ensemble du territoire et à l’étude de l’effet de l’apesanteur et des rayons sur le blob.

Il vous reste 38.87% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Sciences

Trending

On en parle

To Top
Recherche.fr