Connect with us

L’image de la semaine : un puzzle gallo-romain reconstitué à Arles

t1iVR5

Sciences

L’image de la semaine : un puzzle gallo-romain reconstitué à Arles

L’image de la semaine : un puzzle gallo-romain reconstitué à Arles

Huit cents caisses de fragments de fresques de type pompéien ! C’est le formidable puzzle auquel se sont attaqués les archéologues et restaurateurs du musée départemental Arles antique, associés à un toichographologue – un spécialiste des peintures romaines – de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap). Pendant trois ans, ils vont tenter de reconstituer les décors de la « maison de la harpiste ».

Cette figure peinte a donné son nom à une vaste demeure bâtie sur la rive droite du Rhône, alors que la colonie d’Arles n’avait pas encore été créée, dans les années 70 à 50 avant J.-C., et détruite quelques décennies plus tard. Les vestiges laissent deviner plusieurs pièces, et au moins six décors luxueux, rattachés au deuxième style pompéien, présentant notamment des frises d’Amours chasseurs. Les peintures de la pièce d’apparat, qui seront étudiées en 2022, comportent le seul exemple connu en Gaule de grands personnages – dont la harpiste – dessinés sur un fond rouge vermillon, que les chercheurs espèrent sauver d’un noircissement irrémédiable.

Archéologues et restaurateurs s’attèlent à reconstituer, dans le laboratoire du musée départemental de l’Arles antique, les enduits peints retrouvés à Arles sur le site de la Verrerie.
Julien Boislève, toichographologue à l’Inrap, et Marie-Pierre Rothe, archéologue pour le musée départemental de l'Arles antique, tentent de reconstituer les fresques de la « maison de la harpiste » à partir des fragments trouvés sur le site de la Verrerie.
Les fragments de fresques retrouvées à Arles sont stockées dans 800 caisses.
Les enduits peints trouvés sur le site de la Verrerie, à Arles, datent de 70 à 50 avant J.-C.
Les vestiges de la « maison de la harpiste » laissent deviner plusieurs pièces, et au moins six décors luxueux, rattachés au deuxième style pompéien.
Travaux de restauration des enduits peints trouvés sur le site de la Verrerie, à Arles, au laboratoire du musée départemental de l’Arles antique.
Reconstitution des enduits peints trouvés à Arles sur le site de la Verrerie.
Les peintures de la pièce d’apparat de la « maison de la harpiste » seront étudiées en 2022.

Le Monde

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Sciences

To Top
Recherche.fr