Connect with us

L’incendie dans le nord du Maroc « totalement maîtrisé », selon les autorités

jUipeF

Sciences

L’incendie dans le nord du Maroc « totalement maîtrisé », selon les autorités

L’incendie dans le nord du Maroc « totalement maîtrisé », selon les autorités

Les pompiers ont réussi mercredi à maîtriser « totalement » l’incendie qui a ravagé, en cinq jours, plus de 1.000 hectares d’une forêt dans le nord du Maroc, ont indiqué les autorités locales.

Des centaines de personnes, dont des pompiers et des militaires, appuyées par quatre avions bombardiers d’eau et quatre avions « Turbo trush », ont été mobilisées contre l’incendie qui s’était déclaré dans une forêt près de la ville touristique de Chefchaouen (nord).

Les derniers foyers d’incendie actifs « ont été totalement maîtrisés (vers 17H00 GMT) », après avoir décimé près de 1.100 hectares de forêt », a indiqué à l’AFP le directeur régional du Département des eaux et forêts à Chefchaouen, Rachid El-Anzi.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l’incendie qui n’a fait aucune victime humaine. Les températures élevées et les vents peuvent avoir constitué des éléments déclencheurs.

Une vague de chaleur traverse le pays avec des températures records, enregistrées entre jeudi et mardi, dans plusieurs villes, « dépassant la normale mensuelle de 5 à 12 degrés », a indiqué mardi la direction de la météorologie.

Une vague de chaleur « exceptionnelle » entre le 9 et le 11 juillet avait déjà « favorisé le déclenchement de 20 feux » dans le royaume, incendiant 1.200 hectares de forêts, selon le Département des eaux et forêts.

Des pompiers et membres de la protection civile luttent contre un feu de forêt dans la région de Chefchaouen, dans le nord du Maroc, le 17 août 2021 (AFP - FADEL SENNA)

Des pompiers et membres de la protection civile luttent contre un feu de forêt dans la région de Chefchaouen, dans le nord du Maroc, le 17 août 2021 (AFP – FADEL SENNA)

Le bassin méditerranéen est touché ces dernières semaines par des feux, notamment en France, en Espagne, en Grèce et en Algérie.

Le réchauffement du climat augmente la probabilité des canicules et des sécheresses et par ricochet, des incendies.

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Sciences

Trending

On en parle

To Top
Recherche.fr