Connect with us

Russie: Poutine s’inquiète de catastrophes naturelles d’une ampleur « sans précédent »

Sciences

Russie: Poutine s’inquiète de catastrophes naturelles d’une ampleur « sans précédent »

Russie: Poutine s’inquiète de catastrophes naturelles d’une ampleur « sans précédent »

Le président Vladimir Poutine s’est inquiété samedi de catastrophes naturelles d’une ampleur « absolument sans précédent » en Russie, confrontée à des feux de forêts dévastateurs en Sibérie et à des inondations dans le sud.

Sollicité par les responsables régionaux en visioconférence, le président russe a demandé au gouvernement de faire tout ce qui était possible pour aider les habitants des régions de Sibérie, touchées par des feux de forêts virulents aggravés par la sécheresse, ou du sud du pays, frappées par des inondations.

En Iakoutie (Sibérie), la région la plus vaste et la plus froide de Russie, les feux de forêts ont déjà ravagé cet été une surface plus grande que le Portugal.

Les scientifiques russes et les spécialistes de l’environnement ont établi que les feux actuels sont bien une conséquence du changement climatique et de la hausse globale des températures.

« Tout cela montre encore une fois à quel point il est important de nous engager de manière profonde et systématique à l’avenir dans le programme climatique et environnemental », a déclaré Vladimir Poutine.

Le président russe a demandé aux autorités de se tenir prêtes à évacuer davantage d’habitants dans les régions touchées par les incendies – particulièrement les personnes âgées – et à leur apporter un soutien économique.

Il a également demandé aux responsables régionaux de chiffrer les dégâts des incendies et de planifier une reconstruction des maisons.

Les responsables régionaux ont demandé du renfort et de l’aide économique à Moscou afin de faire face aux dégâts causés par ces catastrophes.

Aysen Nikolaïev, président de la Iakoutie, a déclaré lui aussi que l’ampleur des incendies qui frappent la région est une première « dans l’histoire ». Il a également demandé des mesures de soutien pour les dégâts causés sur les récoltes.

Cette semaine, les autorités russes ont mis en service un centre d’opération spécial pour lutter contre les incendies en Sibérie, et mobilisé des pompiers supplémentaires.

Le gouverneur de la région de Krasnodar (sud), Veniamine Kondratiev, a souligné que la région avait « reçu en un jour les précipitations qui tombent habituellement en un an ».

Dans la péninsule de Crimée, annexée en 2014 par la Russie au détriment de l’Ukraine, le dirigeant local Sergueï Axionov a indiqué que deux personnes étaient mortes en conséquence des inondations, et que plus de 3.000 personnes avaient demandé de l’aide aux autorités.

Pendant des années, Vladimir Poutine était connu pour des positions climato-sceptiques, arguant notamment que la Russie bénéficierait du changement climatique.

Le président russe avait cependant participé cette année à un sommet tenu par le président américain Joe Biden, et fait part de son intérêt pour la « mise en place d’une coopération internationale » sur le changement climatique.

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Sciences

Trending

On en parle

To Top
Recherche.fr