Connect with us

Samsung prépare l’annonce de son processeur gaming à GPU AMD le 11 janvier prochain

tRFrAS

Tech

Samsung prépare l’annonce de son processeur gaming à GPU AMD le 11 janvier prochain

Samsung prépare l’annonce de son processeur gaming à GPU AMD le 11 janvier prochain

tRFrAS

Ne regardez pas la vidéo de teasing que Samsung a présentée pour faire monter la pression avant le dévoilement officiel de sa puce Exynos, qui intègrera un GPU signé AMD. Si vous nous avez écouté, vous avez gagné sept secondes de votre vie – ne nous dites pas merci, c’est un plaisir. Sept secondes où on ne voit rien d’autre qu’une humaine au look un peu zombie appuyer sur un logo Exynos ce qui ouvre une porte sur une tête d’alien. Oui, côté promesses technologiques, cette vidéo est inutile. Et même son titre Playtime is over, qu’on pourrait traduire assez librement Fini de jouer n’en dit pas long…

Mais elle a le bénéfice de rappeler que c’est le 11 janvier prochain que Samsung va dévoiler une nouvelle puce mobile de sa gamme maison « Exynos ».
Un SoC dont on ne sait pas encore s’il est destiné aux smartphones ou au PC et qui va intégrer une partie GPU dérivée de l’architecture graphique RDNA 2, d’AMD. Un partenariat très important quand on prend la peine de le regarder en détail.

Primo, AMD et les partenariats, ça le connaît : de la Gamecube, à la Wii en passant par la Wii U, mais surtout de la PS4 à la PS5 ou encore de la Xbox One aux Xbox Series, toutes ces consoles sont propulsées par un GPU signé AMD.
Ensuite, dans le domaine du mobile, c’est notamment le GPU, de Qualcomm, qui lui a permis, dans les années 2010, de s’imposer face aux autres. Un GPU nommé Adreno, parce qu’issu d’une licence Radeon consentie par AMD en 2009. Depuis, Qualcomm a entièrement redéveloppé son propre GPU (notamment dans le dernier Snapdragon 8 Gen 1), mais l’impulsion initiale vient d’AMD.

La saga Samsung x AMD :

– Samsung s’allie à AMD pour créer des smartphones toujours plus puissants (juin 2019)

– Samsung arrête les cœurs CPU customs de ses  Exynos… et mise sur les GPU AMD (novembre 2019)

– AMD va mettre la puissance de ses puces graphiques au service des smartphones de Samsung (janvier 2021)

– Samsung et AMD développeraient un processeur Exynos dédié aux PC (février 2021)

– Le SoC Samsung/AMD arrive au second semestre et cible les PC (mai 2021)

– La future puce mobile de Samsung, dotée d’un GPU AMD, gèrera le ray tracing  (juin 2021)

Ensuite il faut parler de la technologie actuelle d’AMD. Dépassé il y a trois ans par Nvidia, AMD a depuis récupéré l’essentiel de son retard en deux générations de puces. Avec RDNA1 et les Radeon RX de la série 5000 d’abord, des puces lancées en 2019, et qui ont réussi à se repositionner dans l’entrée et le milieu de gamme – la RX 5700 XT en était le fleuron.

Mais aussi et surtout avec RDNA2, architecture que l’on retrouve dans les Radeon RX 6000, les PS5 et les Xbox Series. Des GPU qui ont permis à AMD de revenir faire la nique à Nvidia. Un Nvidia qui garde son avantage en matière de performances pures et de maturités de technologies (notamment en termes de ray tracing et de DLSS), mais qui n’est plus tout puissant et doit désormais faire face à une vraie concurrence.

La puce à cœurs CPU ARM et à GPU RDNA2 de Samsung s’appuie donc sur la double compétence d’AMD de produire des GPU puissants, mais aussi de savoir travailler et se mettre au service des autres.
Cette dernière qualité est rare dans le milieu et lui permet d’être la marque numéro 1 pour le gaming au sens large – consoles de salon depuis deux générations, 20% de part de marché PC, cloud gaming avec Stadia, etc.

À découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

Si l’intégration est réussie, cette ubiquité d’AMD pourrait être la force de la puce de Samsung. Car des PC aux consoles en passant par les serveurs de cloud gaming, tout le monde développe pour de l’architecture Radeon depuis des années. Ce qui devrait faciliter compatibilité et portage des applications.

Il reste désormais plusieurs questions en suspens, les plus importantes étant « pour quel type de puce ? et surtout « quelles seront les performances réelles ? ». Pour découvrir les premiers éléments de réponse, rendez-vous le 11 janvier 2022 pour la conférence Samsung x RDNA2.

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Tech

Trending

On en parle

To Top
Recherche.fr