Connect with us

Stretch, le robot de Boston Dynamics peut déplacer 800 gros cartons par heure

8YhQso

Tech

Stretch, le robot de Boston Dynamics peut déplacer 800 gros cartons par heure

Stretch, le robot de Boston Dynamics peut déplacer 800 gros cartons par heure

8YhQso

De Boston Dynamics, on connaît surtout Atlas, le robot humanoïde, et Spot, le robot qui a l’apparence d’un chien. Mais le constructeurs propose également d’autres modèles, dont Stretch. Ce gros bras robotique est particulièrement adapté pour déplacer des gros cartons vers un tapis roulant et peut le faire avec une cadence élevée de 800 cartons par heure.

Ainsi, la machine est particulièrement adaptée pour les tâches répétitives dans les entrepôts. Elle transporte des boîtes pesant jusqu’à 23 kg depuis l’arrière d’un camion, vers un tapis roulant. De plus, Stretch peut fonctionner pendant 16 heures avant d’avoir besoin d’être rechargé et dispose de ventouses au bout de son bras, ainsi que de nombreux capteurs.

Pour Kevin Blankespoor, de Boston Dynamics, l’objectif n’est pas de remplacer l’humain, mais de le rendre plus efficace : 

« En règle générale, vous avez deux personnes qui déchargent chaque camion. Là où nous voulons aller avec Stretch, c’est d’avoir une seule personne qui décharge quatre ou cinq camions en même temps, en utilisant plusieurs Stretch comme outils. »

Les travailleurs deviennent ainsi des superviseurs. Car, certes, le robot est autonome et peut discerner chaque boîte dans une pile, mais il peut rencontrer des difficultés, et il faut alors qu’un être humain intervienne.

A découvrir aussi en vidéo :

La sécurité est également de mise car les travailleurs n’ont plus à réaliser des tâches pénibles, voire dangereuses. En outre, Stretch répond aux normes pour les robots industriels mobiles établies par l’American National Standards Institute et la Robotics Industry Association.

Pour le moment, Stretch sait surtout décharger des boîtes à partir d’un camion, mais Boston Dynamics espère qu’il sera capable par la suite de réaliser l’opération inverse, qui se révèle nettement plus complexe sur un plan robotique. Le robot pourrait également ranger des boîtes sur des étagères, voire créer un ensemble en allant chercher des boîtes situées à différents endroits dans l’entrepôt.

Le robot va commencer à être livré à des clients privilégiés en 2022, avec un élargissement des ventes prévu pour 2023.

Source : IEEE Spectrum

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Tech

Trending

On en parle

To Top
Recherche.fr