in

Un pompier grièvement blessé dans un incendie qui a détruit 200 hectares de pinède dans le Gard

[ad_1]

Un tuyau de pompiers après l’incendie de Louchats (Gironde), le 20 juillet 2022.

Des températures élevées, des vents forts et une sécheresse historique : les conditions sont propices aux départs de feu. Un incendie a détruit 200 hectares de pinède dans le Gard sur la commune d’Aubais, au sud de Nîmes, dimanche 31 juillet. Celui-ci a provoqué un important panache de fumée qui a nécessité la fermeture partielle de l’autoroute A9, selon les pompiers et la préfecture.

« Quatre sapeurs-pompiers sont blessés », a annoncé le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, dans un tweet à propos du feu qui s’est déclaré vers 15 heures à Aubais, le long de la route départementale 12. L’un d’eux, « blessé grave », a été évacué au centre hospitalier de Montpellier pour des brûlures, les trois autres, plus légèrement blessés, ont été victimes d’un « coup de chaud » à la suite d’un retournement des flammes par le vent qui a en partie détruit leur véhicule, a précisé à l’Agence France-Presse (AFP) le colonel Agrinier, qui coordonne les opérations sur place.

Attisé par le mistral et la tramontane, dont les rafales soufflent à 60 kilomètres/heure sur un terrain sec, le feu progresse de 2,5 à 3 kilomètres par heure, a expliqué à l’AFP le commandant William Borelly, chargé de communication au service départemental d’incendie et de secours du Gard.

Cinq avions et un hélicoptère bombardier d’eau sont en action. Des renforts de pompiers des départements voisins son également attendus pour aider les 170 soldats du feu déjà mobilisés. Quelques évacuations préventives dans des quartiers d’Aubais étaient en cours et une salle polyvalente a été ouverte dans le village pour accueillir ces habitants, ont précisé la préfecture et les pompiers à l’AFP.

Par mesure de sécurité, l’A9, qui dessert notamment l’Espagne, avait été fermée dans les deux sens de circulation sur une dizaine de kilomètres entre Lunel et Gallargues en raison des fumées. Elle a rouvert à 19 h 30, a annoncé la société d’autoroute Vinci.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Dans les Cévennes, les particuliers se forment pour sauver la forêt

Plusieurs incendies d’ampleur

En prévision d’un nouvel épisode de canicule, Météo-France a placé dimanche cinq départements sous vigilance orange dans le sud de la France. Le Gard figure parmi eux, avec l’Ardèche, la Drôme, les Pyrénées-Orientales et le Vaucluse, où les températures étaient déjà élevées dimanche après-midi.

Ces départements devraient traverser un « nouvel épisode caniculaire, dont l’intensité et la durée seront moindres que celles de l’épisode précédent », précise toutefois Météo-France. Les dix autres départements du quart sud-est de la France ont été placés en vigilance jaune. Le Gard a aussi été placé samedi, pour la première fois de la saison, en niveau « danger extrême » pour le risque feu de forêt sur la zone du Gard rhodanien.

Lire aussi : Vague de chaleur : Météo-France prévoit un « très fort danger d’incendies » et place cinq départements sous vigilance orange

Dans les Bouches-du-Rhône, à une vingtaine de kilomètres de Marseille un feu qui s’est déclaré en fin d’après-midi à hauteur des Pennes-Mirabeau, a parcouru 35 hectares, selon le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis). Quelque 200 maisons menacées par les flammes ont été protégées.

« Un épais panache de fumée était visible au-dessus de l’autoroute A7 », qui a été coupée, a constaté une journaliste de l’AFP. Un bouchon s’est formé sur l’itinéraire de déviation en ce jour de retour de vacances. Des avions ont largué du produit retardant dans les collines et la garrigue pour éviter la propagation du feu tandis que de nombreux camions de pompiers se rendaient sur zone.

La France a déjà été frappée par plusieurs incendies d’ampleur depuis le début de l’été. Près de 21 000 hectares ont été ravagés en Gironde tandis que 1 600 hectares ont brûlé dans un incendie au sud d’Avignon, en Provence, mi-juillet. Dans le département voisin de l’Hérault, un feu qui s’était déclenché mardi, à une vingtaine de kilomètres de Montpellier, a détruit 800 hectares de végétation, tandis que 1 200 hectares ont été détruits en Ardèche la même semaine.

Reportage : Article réservé à nos abonnés Treize mètres de moins que la normale : dans les Alpes, le lac de Serre-Ponçon tente de s’adapter à la sécheresse

Le Monde avec AFP



[ad_2]

What do you think?

Written by Stephanie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

La Russie annonce qu’elle va quitter la Station spatiale internationale « après 2024 »

Le Lickalyzer: un bracelet à lécher pour savoir si vous avez trop bu