in

La carte des restrictions d’eau liées à la sécheresse en France

[ad_1]

Un pays à sec. Juillet 2022 a été le mois avec le moins de précipitations (9,7 millimètres) depuis mars 1961 (7,8 mm) en France, et le mois de juillet le plus sec jamais enregistré par Météo-France, dont les relevés remontent à 1959. Malgré les orages attendus à partir de dimanche, ces « pluies ne devraient pas réussir à s’infiltrer en profondeur », les sols trop secs favorisant le ruissellement, a alerté le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) dans un bulletin publié jeudi.

Résultat : la totalité des départements de France métropolitaine est en vigilance sécheresse, dont 22 sont en alerte renforcée et 68 en crise. En cas de pénuries d’eau, quatre niveaux existent : vigilance, alerte, alerte renforcée, crise, avec des restrictions de plus en plus fortes, qui touchent aussi bien les particuliers, les agriculteurs que les industriels.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Sécheresse : dans toute la France, de nouvelles tensions autour de l’eau

La situation est « préoccupante » pour un grand nombre de nappes phréatiques en France métropolitaine en juillet, en raison d’une recharge en eau « nettement inférieure à la normale » pendant l’hiver et de la sécheresse historique en cours, met en garde le BRGM.

L’établissement public de recherches géologiques précise toutefois que le niveau de la vidange ralentit « sur de nombreuses nappes, conséquences probables des pluies de fin juin et de la diminution des prélèvements », grâce aux restrictions ordonnées dans la quasi-totalité des départements.

Lire aussi : Sécheresse en France : quelles restrictions d’eau s’appliquent dans votre département ?

[ad_2]

What do you think?

Written by Stephanie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

les pompiers face à une tornade de feu

La station spatiale chinoise, nouveau centre de recherche incontournable dans l’espace