in

Twitter teste concrètement le bouton permettant la modification des tweets


Twitter, qui travaille depuis plusieurs mois sur un bouton permettant de corriger un message déjà publié, est passé à une nouvelle étape en testant concrètement la fonctionnalité «Edit Tweet». 

• À lire aussi: Musk invoque l’ex-chef de la sécurité de Twitter pour justifier l’abandon du rachat

Cette option est depuis longtemps demandée par certains utilisateurs du réseau social, qui regrettent de ne pas pouvoir modifier des messages contenant des erreurs ou des formulations malvenues, car rédigés trop rapidement ou sous le coup de l’émotion.

Elon Musk, actuellement dans une bataille judiciaire avec Twitter sur le rachat de la plateforme, a plusieurs fois appuyé cette requête.

Le groupe a finalement cédé et annoncé en avril qu’il travaillait sur cette possibilité.

Jeudi, il a précisé que la fonctionnalité était actuellement testée par ses équipes en interne et qu’elle serait disponible aux abonnés à la formule payante Twitter Blue «dans les semaines à venir».

Cette formule est actuellement accessible aux États-Unis, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

«Comme pour toute nouvelle fonctionnalité, nous testons volontairement la fonctionnalité Edit Tweet auprès d’un public restreint pour nous aider à identifier et à résoudre les problèmes potentiels avant de la rendre accessible à tous», souligne Twitter dans un communiqué.

«Grâce aux tests, nous espérons comprendre rapidement comment elle est utilisée et son impact sur la façon dont les gens lisent et écrivent les tweets», ajoute le groupe.

Le test ne sera pas forcément pérennisé pour tous les utilisateurs du réseau social, a précisé un porte-parole à l’AFP.

Telle que conçue actuellement, la nouvelle fonctionnalité permet de modifier plusieurs fois les tweets dans les 30 minutes suivant leur publication et les tweets modifiés seront accompagnés de symboles indiquant clairement que le message initial a été corrigé. Il sera possible d’accéder aux versions antérieures du message.

Cela doit permettre de «protéger l’intégrité de la conversation» et «permettre à tous de voir ce qui a été dit», indique Twitter.



What do you think?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

La Nasa passe commande pour 1,4 milliard de dollars à SpaceX

“Nous devons être prêts à affronter un autre hiver”: les vaccins contre Omicron autorisés par l’EMA