in

Manifestation pour le climat aux Îles-de-la-Madeleine: Debout pour la planète!

[ad_1]

«Debout pour la planète! Debout pour la planète!» ont scandé la vingtaine d’enseignants et enseignantes du campus collégial des Îles-de-la-Madeleine qui ont pris part à la grève nationale pour la justice climatique et sociale, vendredi. 

• À lire aussi: Ouragan Fiona: des conditions dangereuses attendues aux Îles-de-la-Madeleine

Cette manifestation coïncidait avec l’arrivée imminente aux Îles de l’ouragan Fiona – dans la nuit de vendredi à samedi.

«C’est la preuve concrète que nous, sur le territoire des Îles, nous sommes les premiers témoins des changements climatiques, a commenté Odile Dion-Achim, secrétaire du Syndicat des enseignants et enseignantes du campus des Îles (SEECILES). Ces tempêtes-là vont aller en se multipliant s’il n’y a pas d’actions concrètes pour se désengager des énergies fossiles.»


Manifestation pour le climat aux Îles-de-la-Madeleine: Debout pour la planète!

Hélène Fauteux / AGENCE QMI

Le SEECILES fait siennes les revendications du collectif Travailleuses et travailleurs pour la justice climatique (TJC), une des organisations ayant lancé l’appel à la mobilisation de vendredi. On parle notamment du bannissement des énergies fossiles d’ici 2030 et de la taxation massive de la richesse pour réinvestir dans les conditions de vie décentes pour tous.

«À quoi ça sert de travailler si on voit le monde autour de nous s’écrouler à cause de la crise climatique? a questionné Joaquin Sabat, professeur en sociologie qui admet souffrir d’éco-anxiété, tout comme bon nombre de ses étudiants. Ça donne froid dans le dos de savoir exactement ce qui nous attend et qu’on ne fasse rien pour contrer tout ça.»

Le syndicat madelinot souhaite de plus que la journée de grève pour la justice climatique et sociale soit institutionnalisée, de sorte que le Cégep de la Gaspésie et des Îles en constate l’importance, et qu’il englobe l’ensemble de son personnel et de ses étudiants dans le mouvement.



[ad_2]

What do you think?

Written by Stephanie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Sexualité: dynamiser le désir | Le Journal de Montréal

Découverte du trou noir le plus proche de la Terre