in

L’Etablissement français du sang s’alarme du manque de dons et appelle à la mobilisation



Des réserves en baisse à cause de la virulence des virus hivernaux et d’une saison – conjuguant grand froid et préparation des fêtes – n’encourageant pas toujours le déplacements vers les sites prévus à cet effet. Ce jeudi, L’Etablissement français du sang a déploré la faiblesse des dons de sang et appelé à leur rebond via un communiqué publié ce jeudi.

L’Établissement français du sang (EFS) a appelé jeudi à une nécessaire mobilisation des donneurs face à la baisse des réserves de sang, altérées par les virus hivernaux. “Moins de 85.000 poches de sang sont aujourd’hui disponibles alors qu’il en faudrait plus de 100.000 pour répondre aux besoins des patients en cette période hivernale”, a détaillé l’EFS dans un communiqué.

“La collecte ne s’arrêtera pas pendant les fêtes”, souligne Hervé Meinrad, directeur de la Collecte et de la Production à l’EFS, cité dans le communiqué, appelant à la mobilisation de la population. Quelque “10.000 dons sont nécessaires chaque jour pour soigner les patients, pour lesquels les transfusions sanguines sont la seule alternative pour être soignés”, rappelle l’EFS.

Une mobilisation qui doit être quotidienne

La mobilisation pour le don de sang doit être quotidienne car la durée de vie des produits sanguins est limitée (7 jours pour les plaquettes, 42 jours pour les globules rouges). Selon l’EFS, les congés, les conditions météorologiques difficiles, la préparation des festivités ou encore les épidémies saisonnières sont autant de facteurs entraînant une chute de la fréquentation des lieux de don.

Cette année, les épidémies de grippe et de Covid-19 “touchent fortement les donneurs”, mais aussi le personnel de l’EFS, “ce qui contraint parfois à annuler ou réduire des collectes”, a expliqué l’établissement. Une liste des points de collecte est consultable sur le site dondesang.efs.sante.fr ou sur l’appli Don de sang.

What do you think?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Macron évoque la “recrudescence chez les jeunes” des MST

La maladie de Céline Dion