in

la France impose un test négatif pour les voyageurs au départ de la Chine


Les voyageurs embarquant en Chine à destination de la France devront présenter un test de dépistage du Covid-19 négatif au départ de leur vol, a annoncé vendredi soir le gouvernement français. Face à l’explosion des cas d’infections au coronavirus en Chine, la France rejoint l’Italie et l’Espagne parmi les pays européens imposant des restrictions, alors que l’UE n’est pas parvenue à parler d’une seule voix sur ce sujet.

Vol direct ou escale

Tous les voyageurs de Chine à destination de la France – par un vol direct ou avec escale – devront apporter au départ la preuve d’un test (PCR ou antigénique) négatif de moins de 48 heures, a indiqué une source gouvernementale lors d’une conférence de presse.

En outre, des tests PCR seront réalisés à l’arrivée de manière aléatoire, les prélèvements positifs faisant l’objet d’un séquençage systématique afin de détecter d’éventuels nouveaux variants du virus. Les voyageurs “se seront engagés” au départ “à s’isoler” s’ils sont testés positifs à l’arrivée, a indiqué la source gouvernementale. Enfin, le port du masque sera obligatoire à bord des vols au départ de Chine vers la France.

Des mesures effectives dès le 1er janvier

Le test PCR aléatoire à l’arrivée et l’obligation du port du masque seront effectifs dès dimanche 1er janvier. Quant à la mise en œuvre du test négatif obligatoire au départ, elle fera l’objet d’un “petit décalage” de quelques jours, pour “des questions d’organisation des passagers”, a fait valoir le gouvernement.

Trois ans après l’apparition des premiers cas de coronavirus à Wuhan (centre), la Chine a mis fin le 7 décembre à sa politique draconienne dite du “zéro Covid”. Depuis la levée des restrictions, les hôpitaux chinois sont submergés par une déferlante de malades pour la plupart âgés, et vulnérables car peu ou pas vaccinés.

En dépit du rebond épidémique, les autorités vont mettre fin le 8 janvier aux quarantaines obligatoires à l’arrivée en Chine, et autoriser les Chinois à voyager à l’étranger, après trois ans de frustrations. “Les flux en provenance de Chine sont limités à ce stade: on parle de 3.000 personnes arrivant en France par semaine, tous à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle” près de Paris, a relevé une source gouvernementale. Mais “ils pourraient augmenter dans les prochains jours”, a-t-elle observé.

La Chine dans une situation “très atypique”

Selon une autre source gouvernementale, la France ne dispose d'”aucun élément pour parler de l’existence d’un variant nouveau” en Chine. Mais le pays, faiblement immunisé, est dans une “situation très atypique” qui amène les autorités à considérer qu’elle pourrait être “facteur d’émergence de nouveaux variants du virus”. Par précaution, un nombre croissant de pays, incluant les Etats-Unis, des nations européennes, asiatiques et Israël, ont annoncé qu’ils exigeraient des tests négatifs des passagers provenant de Chine.

Une agence européenne pour la santé, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), a toutefois estimé que la mise en place d’un dépistage dans l’UE serait “injustifié”, au vu du niveau d’immunité en Europe et de la présence des mêmes variants du Covid qu’en Chine.

La France recommande aux personnes voulant se rendre en Chine de reporter leur voyage

Réunis jeudi à Bruxelles, des représentants des ministres européens de la Santé n’ont pas défini de position commune. “Les discussions se poursuivent avec nos partenaires européens afin de coordonner les mesures de prévention et de surveillance de l’épidémie”, écrit le gouvernement dans un communiqué. Un décret de la Première ministre Elisabeth Borne portant les mesures de restriction françaises sera publié au cours du week-end “et notifié à la Commission européenne et aux Etats membres de l’UE”, indique-t-on de même source.

La France a aussi recommandé en début de semaine aux voyageurs qui envisagent de se rendre en Chine, tout particulièrement aux personnes fragiles ou immunodéprimées, de reporter leur voyage. Elle conseille à celles qui ne pourraient le différer de disposer d’un schéma vaccinal complet et à jour et de respecter les gestes barrières.

Written by Barbara

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Rajouter du lait dans son café est une très mauvaise idée

Tous les voyageurs venant de Chine à destination de la France devront présenter un test négatif avant leur départ