in

Les startups récemment lancées avec une orientation vers l’IA ne sont pas populaires en ce moment.


RECENTEMENT PUBLIC AI-FOCUSED STARTUPS ARE NOT HOT

Depuis quelques temps, l’Intelligence Artificielle (IA) est devenue le sujet le plus chaud dans les cercles de start-ups, mais cela ne s’est pas traduit par des gains boursiers sur les marchés publics. Les performances récentes des entreprises, les plus fortement valorisées et orientées vers l’IA, qui ont fait un IPO avant le marché de pointe, le prouvent nettement.

Le graphique ci-dessous montre une comparaison des valorisations au moment de l’IPO aux capitalisations boursières actuelles des neuf entreprises de notre liste qui restent encore publiques.

|Entreprises|Valorisation IPO|Capitalisation actuelle|Perte|
|—-|—-|—-|—-|
|UiPath|30 milliards de dollars |8,4 milliards de dollars | -71% |
|C3 AI| 9,6 milliards de dollars |3,0 milliards de dollars|-69%|
|SentinelOne |1,1 milliard de dollars|7,1 milliards de dollars |-84%|
|DataRobot |2,7 milliards de dollars|2,1 milliards de dollars | -22%|
|Root Insurance|6,2 milliards de dollars| 3,8 milliards de dollars |-39%|
|Vroom |2,5 milliards de dollars| 1,7 milliard de dollars |-32%|
|Cloudflare|3,5 milliards de dollars| 13,8 milliards de dollars |-75%|
|Sumo Logic |2,0 milliards de dollars |1,2 milliard de dollars |-41%|
|nCino |7,0 milliards de dollars | 6,7 milliards de dollars|-4%|

Au total, les neuf entreprises de notre liste ont perdu près de 50 milliards de dollars de capitalisation boursière collective depuis leur introduction en bourse. Cela représente une baisse de 76,5% depuis le moment de leurs débuts.

PAS TOUT À FAIT DÉCOURAGEANT

Bien qu’elles soient en baisse, il ne faut pas les considérer perdantes. Même si ces baisses semblent décourageantes, il faut souligner que la plupart des actions technologiques sont bien en dessous de leurs sommets de 2021. En outre, les entreprises de notre liste ont fait leur entrée en bourse à un moment où le marché était à son zénith, ce qui a fait que leurs valorisations étaient bouillonnantes par rapport aux normes historiques.

De plus, les neuf entreprises de notre liste sont toutes valorisées à plusieurs centaines de millions ou plus. Certaines sont même des entreprises de plusieurs milliards de dollars. UiPath, par exemple, a une capitalisation boursière de 8,4 milliards de dollars. C3 AI, un fournisseur de logiciels d’IA pour les entreprises, qui a réussi à obtenir le symbole boursier « AI », est une entreprise de 3,0 milliards de dollars.

Plusieurs de ces entreprises génèrent également des revenus importants. UiPath, par exemple, a plus d’un milliard de dollars de ventes pour l’année dernière, tandis que C3 s’élève à des centaines de millions. Mais non, au cas où vous vous poseriez la question, elles ne sont pas rentables.

L’HYPER DES AI RENCONTRE LA DÉPRÉCIATION DU MARCHÉ

Que signifie-t-il que les entreprises récemment publiques axées sur l’IA soient loin de leur apogée, même si l’agitation autour de cet espace est à son comble ? L’IA est-elle surestimée dans les cercles de start-ups ? Ou est-elle sous-estimée dans les marchés publics ?

Qui sait ? Et de toute manière, il semble peu judicieux de faire d’un jeu d’échantillons d’entreprises la représentation du potentiel de l’IA. Il faut également prendre en compte la qualité des technologies de l’IA des entreprises de notre échantillon qui pourrait être le motif de la dépréciation de leur part de marché.

En outre, bien que toutes les entreprises de la liste se targuent fièrement et en évidence de leur concentration sur l’IA sur leurs sites web, nous n’avons pas évalué l’importance de la technologie pour leurs modèles commerciaux. Nous n’avons pas non plus quantifié quelle portion de leurs ressources étaient affectées à l’IA.

Ce que nous savons, cependant, c’est qu’il est difficile d’être une start-up très mature ou une nouvelle entreprise technologique publique. Les investisseurs semblent fatigués du type d’entreprise qui existe depuis longtemps, qui a un modèle économique établi et une croissance de revenus, mais qui continue de perdre de l’argent. Il est trop tard pour les convaincre avec juste une histoire et une vision.

Sources :
– Article original : https://news.crunchbase.com/news/recently-public-ai-focused-startups-are-not-hot/
– Crunchbase base de données : https://www.crunchbase.com/lists/large-ai-related-ipos-of-the-past-three/950b250d-ecb6-41b9-9b51-28f398067f22/organization.companies

What do you think?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Neeva, autrefois un concurrent prometteur de Google Search, ferme ses portes.

Analyse en temps réel de l’utilisation et des journaux de votre API OpenAI avec OpenAI API Analytics.