in

Des trucs pour nos résolutions


Vous êtes encore nombreux à adopter des résolutions santé en ce début d’année. Pourtant, pour plusieurs, les bonnes intentions sont vite remplacées par le retour aux anciennes habitudes. Et si cette année on repensait notre façon d’entamer l’année ? Entretien avec Julie Blanchette, titulaire d’un doctorat en microbiologie/immunologie et coach en saines habitudes de vie. 

Tu as fait de la promotion des saines habitudes de vie ton métier, peux-tu me parler des obstacles à l’adoption de bonnes habitudes ?

Si l’on questionne les gens, le manque de temps et une faible énergie sont les deux freins les plus importants à l’adoption de saines habitudes de vie. 

Comment gagner du temps ? Voilà la grande question ! Il existe différentes stratégies pour maximiser notre temps. Cela dit, la façon dont nous occupons notre temps est un élément déterminant. Les Québécois regardent en moyenne 28 heures de télévision par semaine et passent près de 2 heures par jour sur les réseaux sociaux. Il y a certainement de la place pour un peu d’exercice ou pour cuisiner un repas santé, n’est-ce pas ?

Selon moi, il faut cesser de culpabiliser, mais plutôt tenter de comprendre pourquoi les gens n’y arrivent pas. Une bonne partie de la réponse repose sur le stress et l’anxiété que vivent les individus au quotidien. 

Une étude récente rapporte que la moitié de la population québécoise se dit anxieuse. Lorsque l’on se sent stressé ou anxieux, la panne d’énergie se fait vite sentir. Le cerveau a donc besoin d’aller chercher un renforcement rapide pour permettre d’évacuer la pression. Ce déficit en énergie devient un obstacle à l’adoption de saines habitudes. 

Les mauvaises habitudes nous procurent un renforcement à court terme, qui soulage temporairement notre anxiété. En effet, la consommation d’aliments gras ou sucrés, la consommation d’alcool ou de drogue, la sédentarité, le réconfort via les réseaux sociaux, déclenchent la production de dopamine dans notre cerveau. Ce type de compensation est de courte durée et n’apporte aucun bénéfice à long terme. C’est pourquoi, lorsque le stress et l’anxiété sont mal contrôlés, il y a des répercussions négatives sur notre santé qui empêchent d’adopter d’autres saines habitudes.

Que suggères-tu pour bien commencer l’année ?

Un élément fondamental pour optimiser sa santé est d’augmenter le niveau de motivation intrinsèque dans notre vie. Cette motivation est associée à une activité dont le but est d’obtenir une satisfaction personnelle sans s’attendre à obtenir une récompense externe. Les humains sont destinés à avancer vers l’atteinte de buts importants. Relever des défis et persévérer vers l’atteinte d’objectifs sont des moyens pour accroître notre satisfaction globale. Voilà la clé pour augmenter notre niveau d’énergie, une ressource essentielle à l’adoption de saines habitudes de vie. 

Avec l’inflation et l’insécurité financière qui touchent beaucoup de Québécois, comment peut-on adopter de bonnes habitudes alimentaires sans se ruiner ?

Pour réussir à adopter de saines habitudes sans se ruiner, il faut revenir à la base. Moins du tiers des Québécois mange suffisamment de fruits et de légumes par jour. Il est vrai que les fruits et les légumes sont souvent plus coûteux, mais il y a moyen de troquer certains aliments ultra-transformés contre des fruits et des légumes bon marché. Pour réussir à bien manger avec un budget raisonnable, un peu plus de planification est nécessaire, mais c’est possible. Il existe une panoplie de sites internet qui proposent des stratégies pour adopter une alimentation saine à moindres coûts et des idées de recettes santé à petit prix.

Comment bouger si notre budget est serré ? Faire des activités à l’extérieur, comme de la randonnée pédestre ou simplement de la marche. Profitez des espaces verts et de la nature près de chez vous. Le secret, c’est de bouger, pas besoin d’investir dans des équipements ou des abonnements coûteux. Pour vous aider à maintenir l’exercice dans le temps, faites des activités que vous aimez avec des personnes que vous appréciez. Les contacts sociaux sont primordiaux pour augmenter la longévité, et c’est gratuit. 

Plusieurs abandonnent au bout de quelques semaines leurs résolutions. Quel est le secret pour persévérer ?

En début d’année, les gens ont tendance à se fixer de trop gros objectifs. Commencez avec des objectifs plus petits et créez des habitudes qui vont perdurer dans le temps. C’est mieux de faire dix minutes d’exercices par jour et d’en faire un comportement intégré dans sa routine que de tenter d’aller au gym trois fois par semaine et ensuite abandonner. 

Il faut commencer petit et bâtir avec le temps. Intégrer graduellement de saines habitudes combinées à des objectifs de nature intrinsèque, basés sur vos intérêts et vos passions. Prenez le temps d’explorer, d’essayer de nouvelles choses. Fixez-vous de nouveaux défis, tentez d’atteindre des buts qui vous font sourire, qui sont excitants et votre motivation augmentera de façon significative. Vous aurez ensuite plus d’énergie pour intégrer de bonnes habitudes. La science a démontré que les gens qui ont plus de motivation intrinsèque vivent plus longtemps, sont plus en santé et ils adoptent naturellement de meilleures habitudes de vie. Faites en sorte que votre vie en vaille la peine, vous aurez envie de la protéger et de prendre soin de vous, voilà la stratégie pour un mode de vie sain !

Pour suivre Julie Blanchette : julieblanchette.com



What do you think?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

TOUT COMPRENDRE – Comment va fonctionner l’essai du futur traitement préventif contre la bronchiolite?

La démarche à suivre pour bénéficier de préservatifs gratuits en pharmacie