in

Le financement des startups dans le domaine des données non structurées est un secteur rare et très prometteur.

[ad_1]
L’investissement dans les start-ups spécialisées dans les données non structurées est en pleine croissance, soulignant l’importance croissante de la gestion des données dans le secteur des start-ups. Selon une analyse de Crunchbase, les start-ups qui proposent des outils de gestion des données non structurées, de l’automatisation des données et de l’orchestration des données ont collectivement levé plus d’un milliard de dollars au cours de l’année écoulée. Cette augmentation des investissements est soutenue par deux tendances majeures dans le secteur du travail et de la technologie. Tout d’abord, le passage au travail à distance et aux équipes distribuées crée un besoin de solutions qui permettent aux membres de l’équipe d’accéder facilement à l’ensemble des données. Deuxièmement, l’émergence d’outils basés sur l’intelligence artificielle nécessite de grandes quantités de données, dont une grande partie est non structurée. Les outils d’orchestration des données jouent un rôle essentiel dans ce contexte en permettant de déplacer les données vers l’endroit où elles seront nécessaires. Ces tendances ont attiré l’attention des investisseurs, comme en témoigne la récente levée de fonds de 56,7 millions de dollars de Hammerspace, une entreprise de San Mateo spécialisée dans les outils d’orchestration des données non structurées.

Les acquisitions et les marchés publics montrent également un intérêt favorable pour les entreprises qui développent des outils de gestion des données. Dernièrement, Databricks, une start-up spécialisée dans le stockage et la gestion des données, a signé un accord définitif pour acquérir MosaicML, concurrent d’OpenAI, pour 1,3 milliard de dollars. MosaicML permet aux clients de créer des outils d’intelligence artificielle génératifs à l’aide de leurs propres données propriétaires. Cette acquisition démontre l’importance accordée à la gestion des données et à l’intelligence artificielle dans le secteur de la technologie.

Les entreprises comme Hammerspace ont également l’intention de s’introduire en bourse à l’avenir. Pour cette raison, elles choisissent des investisseurs qui sont susceptibles de détenir des actions à long terme après l’introduction en bourse. Parmi ces investisseurs, on retrouve Ark Investment Management, dirigée par Catherine Wood, une investisseuse spécialisée dans les technologies.

En conclusion, l’augmentation des investissements dans les start-ups spécialisées dans la gestion des données non structurées est un indicateur de l’importance croissante de la gestion des données dans le secteur des start-ups. Les tendances du travail à distance et de l’intelligence artificielle contribuent à cette croissance, en créant un besoin de solutions qui permettent d’accéder facilement aux données et de les gérer de manière efficace. Les acquisitions et les marchés publics montrent également l’intérêt des investisseurs pour les entreprises qui développent des outils de gestion des données. Ces tendances sont susceptibles de se poursuivre à l’avenir, faisant de la gestion des données non structurées un domaine prometteur pour les investissements dans les start-ups.

Sources :

– Statista: [Worldwide Data Created](https://www.statista.com/statistics/871513/worldwide-data-created/)
– Crunchbase: [David Flynn](https://www.crunchbase.com/person/david-flynn)
– Crunchbase: [Hammerspace](https://www.crunchbase.com/organization/hammerspace-4936)
– Crunchbase: [Prosperity7 Ventures](https://www.crunchbase.com/organization/prosperity7-ventures-d527)
– Crunchbase: [Databricks](https://www.crunchbase.com/organization/databricks)
– Crunchbase: [OpenAI](https://www.crunchbase.com/organization/openai)
– Crunchbase: [MosaicML](https://www.crunchbase.com/organization/mosaic-ml)
– Crunchbase: [Catherine Wood](https://www.crunchbase.com/person/catherine-wood)
– Crunchbase: [Ark Investment Management](https://ark-invest.com/investment-process/)

[ad_2]

What do you think?

Written by Stephanie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

L’administrateur de la NASA se rendra en Amérique du Sud pour discuter de la coopération spatiale.

L’UMD développe une hype communautaire DASH-Plus