in

La NASA accueille l’Angola en tant que nouveau signataire des Accords Artemis


# NASA ACCUEILLE L’ANGOLA COMME NOUVEAU SIGNATAIRE DES ACCORDS ARTEMIS

Le 30 novembre, lors d’une cérémonie à Washington, l’Angola est devenu le 33e pays à signer les Accords Artemis. Ces accords établissent un ensemble de principes pratiques pour guider la coopération dans l’exploration spatiale entre les nations, y compris celles qui participent au programme Artemis de la NASA.

En 2020, la NASA, en coordination avec le Département d’État des États-Unis, a établi les Accords Artemis avec sept autres signataires originaux. Depuis lors, les signataires des Accords ont tenu des discussions ciblées sur la meilleure façon de mettre en œuvre les principes des Accords Artemis.

Les Accords Artemis renforcent et mettent en œuvre des obligations clés du Traité de l’espace extra-atmosphérique de 1967. Ils renforcent également l’engagement des États-Unis et des pays signataires envers la Convention d’enregistrement, l’Accord de sauvetage et de retour, ainsi que les meilleures pratiques et normes de comportement responsable soutenus par la NASA et ses partenaires, notamment la diffusion publique des données scientifiques.

Plusieurs pays devraient signer les Accords Artemis dans les mois et les années à venir, alors que la NASA continue de travailler avec ses partenaires internationaux pour établir un avenir sûr, pacifique et prospère dans l’espace. Travailler avec de nouveaux partenaires ainsi qu’avec ceux déjà existants ajoute une nouvelle énergie et des capacités pour garantir que le monde entier puisse bénéficier de notre voyage d’exploration et de découverte.

Pour en savoir plus sur les Accords Artemis, consultez : [https://www.nasa.gov/artemis-accords](https://www.nasa.gov/artemis-accords).

What do you think?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ANYmal ouvre les portes en jouant avec ses roues, ses mains, ses jambes et ses bras.

Le sommeil et la rythmicité circadienne comme processus entrelacés au service de l’homéostasie