in

Les géants de la technologie s’unissent : IBM et Meta dirigent plus de 50 organisations dans une nouvelle alliance en intelligence artificielle.


# LES TITANS DE LA TECH SE RASSEMBLENT : IBM ET META MÈNENT PLUS DE 50 ORGANISATIONS DANS UNE NOUVELLE ALLIANCE D’IA

Le 22 juin, IBM et Meta, parmi d’autres géants de la technologie, ont annoncé la formation de l’AI Alliance, une nouvelle organisation destinée à favoriser l’innovation transparente et le développement responsable en intelligence artificielle. Réunissant des sociétés qui représentent plus de 80 milliards de dollars de fonds annuels de recherche et développement, l’AI Alliance vise à prioriser la sécurité, la collaboration, la diversité, les opportunités économiques et les avantages pour tous.

## LA DIVERSITÉ DANS LE DÉVELOPPEMENT DE L’IA

Bien que de nombreux membres soutiennent le développement open source, ce modèle n’est pas une obligation pour rejoindre l’alliance. Selon Nick Clegg, président des affaires mondiales de Meta, l’AI Alliance réunit des chercheurs, des développeurs et des entreprises pour partager des outils et des connaissances qui peuvent favoriser les progrès, que les modèles soient partagés ou non en open source.

## DES MEMBRES ET DES OBJECTIFS CLAIRS

Outre IBM et Meta, l’AI Alliance comprend plus de 50 grandes entreprises technologiques telles que AMD, Dell Technologies, Red Hat, Sony Group, Hugging Face, Stability AI, Oracle et la Linux Foundation. L’objectif de l’alliance est de mettre en place un conseil de gouvernance et un comité de surveillance technique dédiés à l’avancement des projets d’IA, ainsi qu’à l’établissement de normes et de directives en partenariat avec des gouvernements, des organisations à but non lucratif et des ONG travaillant dans l’industrie de l’IA. De plus, l’alliance vise à impliquer la communauté académique, avec la participation d’institutions éducatives et de recherche renommées telles que CERN, NASA, Cleveland Clinic, Cornell University, Dartmouth, Imperial College London, University of California Berkeley, University of Illinois, University of Notre Dame, The University of Tokyo et Yale University.

## LES INITIATIVES PRÉCÉDENTES ET L’IMPACT SUR LE DOMAINE DE L’IA

Bien que Meta soit un défenseur des modèles d’IA open source et du développement responsable, l’entreprise a dissous son équipe d’IA responsable en novembre dernier dans le cadre d’une réorganisation visant à décentraliser et rationaliser le développement de l’IA. Cependant, un certain nombre d’autres acteurs majeurs de l’IA, dont notamment Microsoft, Google, OpenAI et Anthropic, ont annoncé le lancement de leur propre groupe dédié à l’IA responsable, “The Frontier Forum”, en juillet dernier. Ces initiatives font suite à la réunion de l’administration Biden avec les principaux développeurs d’IA pour signer un engagement à développer l’intelligence artificielle de manière responsable, auquel ont adhéré des entreprises telles que NVIDIA, IBM, Scale AI, Adobe, Palantir, Salesforce et Stability AI.

Pour plus d’informations, consultez [IBM](https://newsroom.ibm.com/AI-Alliance-Launches-as-an-International-Community-of-Leading-Technology-Developers,-Researchers,-and-Adopters-Collaborating-Together-to-Advance-Open,-Safe,-Responsible-AI) and [Decrypt](https://decrypt.co/206777/meta-dissolves-responsible-ai-team).

What do you think?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Spotify ne vise plus les Prix Pulitzer

La sonde Psyche de la NASA livre ses premières images et d’autres données