in

la communauté scientifique dit adieu au célèbre radiotélescope d’Arecibo

[ad_1]

Publié le : Modifié le :

Une triste nouvelle pour la communauté scientifique. Le radiotélescope d’Arecibo à Porto Rico ne sera pas reconstruit. Il était l’un des plus grands au monde et avait subi de lourds dégâts en 2020.

Avec notre correspondante régionale, Loubna Anaki

Pour le grand public, c’est le lieu de nombreuses scènes de films, comme GoldenEye ou X Files. Pour les scientifiques de l’espace, c’est un passage obligé dans une carrière dédiée à observer les étoiles. Le radiotélescope d’Arecibo est le deuxième plus grand au monde, ou du moins, il l’était jusqu’à il y a deux ans. Il s’est effondré après avoir subi d’importants dégâts provoqués par la chute d’un câble.

Espoirs déçus

De nombreux scientifiques espéraient que l’installation serait de nouveau opérationnelle, mais la Fondation pour la Science américaine a annoncé que le radiotélescope ne serait pas reconstruit. Une nouvelle qui a provoqué de nombreuses réactions à travers le monde, surtout parce que le télescope d’Arecibo a permis plusieurs découvertes importantes. L’une d’elles a même valu un prix Nobel en 1993 à une équipe de chercheurs.

La Fondation pour la Science a tout de même annoncé qu’elle comptait ouvrir un centre pour un coût de 5 millions de dollars. Un centre qui sera dédié à la recherche scientifique et à la formation.

►À lire aussi : Fin de service pour le radiotélescope géant d’Arecibo

[ad_2]

What do you think?

Written by Milo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Les étoiles qui vont exploser en supernova envoient un signal d’alerte

« La catastrophe écologique peut être une occasion de réinventer notre démocratie à partir des territoires de vie »